FORUM MODENA49 de SPORT MOTORISE

Ecurie Ferrari

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Ferrari, des évolutions en Espagne

Message par modena49 le Jeu 9 Mai - 19:18


Le concepteur en chef de Ferrari, Nikolas Tombazis, s'attend à une lutte serrée au grand Prix d'Espagne, qui débute vendredi. Comme il le redoute de la part de ses adversaires, il a apporté quelques évolutions sur la F138.

"La variabilité des conditions météo de même que les caractéristiques très différentes des quatre premières pistes que nous avons fréquentées nous ont permis de jauger les différentes forces et faiblesses relatives de nos adversaires", a déclaré l'ingénieur grec.

"On a vu qu'on était assez forts dans certaines conditions que ce soit en termes de piste ou de météo. On a vu qu'on était forts également dans certains types de virage et par exemple sur un circuit qui implique de forts freinages. Dans l'ensemble, en fonction des circuits, certaines de ces forces et de ces faiblesses peuvent s'exprimer et de ce fait, sur la base de ce que nous avons vu jusque-là, nous ne nous attendons pas à produire un niveau de performance constant sur les prochaines courses. Cependant, on s'attend à être raisonnablement compétitifs dans la plupart des conditions."

Le Grand Prix d'Espagne, sur un circuit qui est connu pour rassembler des caractéristiques très diverses et pour représenter le potentiel d'une voiture sur l'ensemble d'une saison, sera donc un baromètre important pour Ferrari. "Je pense que la plupart de nos adversaires vont arriver sur ce Grand Prix avec des évolutions, ce qui n'est pas surprenant, car il a eu pas mal de temps qui s'est écoulé après les quatre premières courses", explique Tombazis. "Bien sûr, nous aussi nous avons des évolutions. Je ne vais pas entrer dans les détails mais ces évolutions portent sur le fond plat, les ailerons et sur la partie centrale de la voiture. Avec ces nouvelles pièces, la difficulté n'est pas seulement le développement mais de prendre la décision si oui ou non nous allons les embarquer et si elles donnent les résultats escomptés."

"De ce fait, vendredi soir à Barcelone, notre objectif sera d'avoir une vision claire de ce qui va nous permettre de progresser pendant la course dans l'espoir que les mesures que nous avons fait dans notre soufflerie seront confirmées sur la piste."
© ESPN EMEA Ltd.
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/107297.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Domenicali est un patron comblé

Message par modena49 le Dim 12 Mai - 17:38


Avec la victoire de Fernando Alonso et la troisième place de Felipe Massa, le team principal de Ferrari, Stefano Domenicali, s’est vu offrir un beau cadeau d’anniversaire lors de ce Grand Prix d’Espagne, après avoir fêté ses 48 ans samedi.

Le team principal de la Scuderia a accompagné ses deux pilotes sur le podium et s’est dit très content de ce résultat sur les terres du double Champion du monde espagnol.

"Bien entendu, je suis extrêmement heureux. Cela a été une très bonne journée pour l’équipe. Cette victoire était pour les personnes qui travaillent dur à l’usine. C’est un très bon résultat. Cela étant, nous avons gagné une course, rien de plus. Le championnat est encore long", a-t-il déclaré.

Grâce à ce double podium, Ferrari a repris la deuxième place au championnat des constructeurs. Désormais à 14 points de Red Bull, l'équipe de Maranello possède une avance de six unités sur Lotus.
http://www.f1i.com/infos/domenicali-est-un-patron-comble/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

GP d’Espagne : Analyse de Ferrari

Message par modena49 le Dim 12 Mai - 19:17


Avec cette victoire au GP d’Espagne, Fernando Alonso a ravi bien plus que les tifosi qui étaient sur place, les fans du monde entier savourent cette victoire. Mais qu’en pensent les principaux intéressés ?

Stefano Domenicali : « Je suis vraiment heureux avec ce très bon résultat d’équipe! Nous avons fait un excellent travail, ici sur la piste et à Maranello. Ce fut une course très tendue, où le moindre petit détail pouvait faire une grande différence. Sur ce plan, nous avons très bien lu la course, si l’on considère que la gestion des pneumatiques et les appels aux stands d’aujourd’hui ont fait la différence, je peux dire sans être présomptueux, que l’équipe d’ingénieurs n’a pas fait une erreur. Je pense que c’est grâce à Pat Fry, même il n’était pas avec nous aujourd’hui sur le mur des stands. Ces quarante points pris à Barcelone sont très importants : Fernando encore une fois fait une belle course, agressif dans les moments clés et conservateur quand il a dû gérer son avance. Je suis heureux que nous ayons pu réduire l’écart sur tous nos rivaux les plus proches. Je suis aussi particulièrement heureux de la performance de Felipe, parce que sur cette piste, partir neuvième et finir sur le podium ce n’est pas facile. Il était dans la lutte jusqu’aux derniers instants et ce résultat est très bien mérité. Après la manière dont la qualification s’est passée hier, ce résultat est le meilleur que nous pouvions espérer. Nous avons organisé notre remontée contre une concurrence très forte, mais nous savons qu’il ya beaucoup à faire pour améliorer notre voiture pour le samedi après-midi, comme nous l’avons dit à maintes reprises, si nous voulons nous assurer de partir de plus haut dans la hiérarchie ».

Fernando Alonso : « Même si c’est la troisième fois que je gagne une course à domicile, l’émotion est encore très forte, comme si cela n’était jamais arrivé auparavant. C’est agréable d’être en mesure de donner à l’ensemble de l’Espagne cette victoire, surtout à un moment où le pays est en crise et pour beaucoup de gens, il n’est pas possible de venir ici pour apporter leur soutien. Je remercie tout le monde pour leur soutien et l’équipe pour avoir fait un travail fantastique. Après une qualification loin d’être facile, tout s’est parfaitement déroulé, le départ, la stratégie, les arrêts aux stands, la gestion des pneumatiques. Au départ, je devais gagner des places, mais après avoir passé la moitié de la ligne droite, il n’y avait plus de place pour le faire. Alors j’ai éteint le KERS, afin de l’utiliser dans le virage 3, où j’ai réalisé, après avoir regardé la course de GP2, qu’il était possible d’attaquer à l’extérieur. Nous avons du avancer le dernier arrêt à cause d’une crevaison lente car le pneu arrière gauche avait une perte de pression dans la dernière partie du tour, mais heureusement, cela n’a eu aucun effet sur le résultat final. Je pense qu’avec cette voiture, nous pouvons nous battre pour le championnat du monde, car en cinq courses, nous avons terminé une fois deuxième et nous avons eu deux victoires. A partir de maintenant, nous devons parvenir à produire un rendement constant et marquer autant de points que possible parce que nous sommes bien conscients que nous ne sommes pas les plus rapides et éviter que de nombreuses personnes travaillent nuit et jour sur la piste et à Maranello ».

Felipe Massa : « Je suis très heureux de ce podium. C’était une très belle course et un résultat fantastique pour toute l’équipe. Lorsque vous démarrez loin, c’est plus compliqué, mais j’ai réussi à bien sortir et j’ai tout de suite eu un rythme fantastique. Au premier tour, j’ai réussi quelques dépassements grâce à la voiture qui était très compétitive, ce qui voulait dire que je pouvais être agressif, alors que dans le même temps, il fallait s’occuper des pneus. Jusqu’à la toute fin, j’ai pensé qu’il pourrait être possible de se battre avec Kimi, mais quand j’ai mis mon dernier train de pneus durs, ceux qui devaient être meilleurs car neufs, j’ai eu dû survirage et j’ai commencé partir de l’arrière plus tôt que ce que j’avais prévu. Tout de même, je suis très satisfait de notre performance sur cette piste. Maintenant nous nous dirigeons vers Monaco, une piste complètement différente où les dépassements sont très difficiles. Nous savons que nous n’avons pas la voiture la plus rapide, mais tout ce que nous pouvons faire, c’est de continuer à travailler avec la même quantité d’effort, parce que je suis sûr que nous allons dans la bonne direction ».
http://ferrari-f1.fr/ferrari-f1-gp-despagne-analyse-de-ferrari-9073
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

GP d’Espagne : Résultat complet… Victoire pour Alonso !

Message par modena49 le Dim 12 Mai - 19:20


Qui l’aurait cru après les qualifications de ce samedi… la Scuderia Ferrari a réalisé un excellent résultat avec une première et une troisième place lors du Grand Prix d’Espagne sur le circuit de Catalogne cet après-midi. Fernando Alonso a complété les 66 tours avec une stratégie à quatre arrêts parfaitement exécutée.

Après le dernier de ses arrêts sur le tour 49, il a réussi à conserver la tête quand il est sorti de la voie des stands, puis a confortablement contrôlé les 17 tours restants qui le séparaient d’une arrivée triomphale sous le drapeau à damier.

Ce grand jour pour la Scuderia a été complété par une troisième place précieuse pour Massa. Le Brésilien a également été sur ​​une stratégie à quatre arrêts, qui s’est avéré être la solution adéquate pour les caractéristiques de vitesse de la F138.

La deuxième place revient à Kimi Raikkonen, tandis que dans le championnat, Alonso est maintenant troisième, avec 17 points de retard sur le leader Sebastian Vettel. Massa est à cinquième avec 45 points.
Résultat complet

1 Fernando Alonso Ferrari
2 Kimi Räikkönen Lotus-Renault
3 Felipe Massa Ferrari
4 Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault
5 Mark Webber Red Bull Racing-Renault
6 Nico Rosberg Mercedes
7 Paul di Resta Force India-Mercedes
8 Jenson Button McLaren-Mercedes
9 Sergio Perez McLaren-Mercedes
10 Daniel Ricciardo STR-Ferrari
11 Esteban Gutierrez Sauber-Ferrari
12 Lewis Hamilton Mercedes
13 Adrian Sutil Force India-Mercedes
14 Pastor Maldonado Williams-Renault
15 Nico Hulkenberg Sauber-Ferrari
16 Valtteri Bottas Williams-Renault
17 Charles Pic Caterham-Renault
18 Jules Bianchi Marussia-Cosworth
19 Max Chilton Marussia-Cosworth
Ab Jean-Eric Vergne STR-Ferrari
Ab Giedo van der Garde Caterham-Renault
Ab Romain Grosjean Lotus-Renault
http://ferrari-f1.fr/ferrari-f1-gp-despagne-resultat-complet-victoire-pour-alonso-9069#more-9069
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Le dilemme de Ferrari…

Message par modena49 le Ven 17 Mai - 8:28


Ferrari est confrontée à un vrai dilemme. Comment améliorer le niveau de performance de sa F138 sur un tour sans nuire à sa pointe de vitesse le lendemain en course ?

Si Fernando Alonso a été en mesure de remporter le Grand Prix d’Espagne en partant de la cinquième place dimanche dernier, il doit surtout sa victoire à domicile à un excellent départ. Un superbe envol qu’il ne sera pas en mesure de rééditer lors de chacune des 14 courses qu’il reste encore à disputer.

Un vrai casse-tête, donc, pour les ingénieurs de la Scuderia alors que le Grand Prix de Monaco, où les qualifications jouent un rôle majeur dans le résultat final, se profile à grands pas.

"La situation me paraît très claire, a indiqué Stefano Domenicali, le team principal de Ferrari. Nous ne devons pas déséquilibrer notre voiture, mais nous devons faire quelque chose concernant les qualifications. Nous aurons des courses où les dépassements seront plus difficiles qu’à Barcelone. Sans compromettre notre rythme de course, nous devons nous améliorer en qualifications, ce qui n’est pas une chose aisée à faire…"

En outre, Ferrari pourrait perdre de sa superbe en course à partir du Grand Prix du Canada, quand Pirelli introduira des pneumatiques plus proches de ceux utilisés la saison dernière.
http://www.f1i.com/infos/le-dilemme-de-ferrari/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Domenicali espère que Bianchi succédera à Massa

Message par modena49 le Ven 17 Mai - 8:32


Le patron de la Scuderia Ferrari, Stefano Domenicali, semble tenir en haute estime Jules Bianchi, actuel pilote Marussia.

L’Italien a laissé entendre que le Niçois pourrait épauler Fernando Alonso à Maranello lorsque Felipe Massa arrêtera sa carrière avec les rouges. Le contrat du pilote brésilien expire à la fin de la saison.

"Jules est vraiment un très bon pilote, a confié Domenicali dans "Les Spécialistes F1" de Canal + Sport. Je suis vraiment heureux qu’il fasse partie de la Ferrari Driver Academy parce qu’il a réellement toutes les capacités pour devenir un très bon pilote de Formule 1."

"J’espère que lorsque Felipe aura terminé le chapitre de sa carrière avec Ferrari, Jules sera prêt pour devenir un pilote Ferrari."
http://www.f1i.com/infos/domenicali-espere-que-bianchi-succedera-a-massa/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Ferrari est aussi en colère !

Message par modena49 le Ven 17 Mai - 8:36


La Scuderia Ferrari est restée très discrète depuis l’annonce de Pirelli de revoir sensiblement ses pneus à partir du Grand Prix du Canada, programmé le 9 juin prochain sur le Circuit Gilles-Villeneuve.

Eric Boullier, le team principal de l’écurie Lotus, révèle toutefois dans les colonnes du journal L’Equipe s’être entretenu avec son homologue des rouges, Stefano Domenicali, et affirme que Ferrari est également en colère.

"Je ne suis pas le seul à pester. Stefano, que j’ai eu au téléphone, est aussi en colère que moi, a révélé le manager français. Je ne comprends pas pourquoi Pirelli décide soudainement de changer."

Boullier s’en prend directement à Red Bull, dont le lobbying exercé auprès de Pirelli a payé. Les triples Champions du monde en titre seront en effet les principaux bénéficiaires de ce changement.

"En 2011, le vainqueur du Grand Prix d’Espagne le remporte en faisant quatre arrêts. Comme Alonso dimanche ! Mais en 2011, il s’appelait Vettel. Red Bull, alors, n’avait pas critiqué les pneus", ajoute-t-il.

"Cela va changer la donne et redistribuer les cartes. Notre F1 a été conçue pour la structure des gommes 2013. Et on ne peut plus toucher à la voiture. Tout ce que l’on peut faire, c’est jouer sur les réglages. J’espère juste qu’on trouvera un compromis avec Pirelli. Rien qu’en changeant la carcasse du pneu, on avantage Mercedes et Red Bull. Alors, je souhaiterais que Pirelli reste agressif sur les mélanges et les choix de gommes qu’elle proposera en Grand Prix."
http://www.f1i.com/infos/ferrari-est-aussi-en-colere/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Le grand objectif d'Alonso

Message par modena49 le Jeu 23 Mai - 15:04


Fernando Alonso fera le maximum pour remporter le Grand Prix de Monaco à nouveau, surtout que le pilote Ferrari ressent une "motivation énorme" ce week-end, et ce pour une raison bien spéciale.

L'Espagnol a triomphé dans la Principauté une première fois en 2006 avec Renault, ensuite en 2007 avec McLaren. Il n'a pas gagné cette prestigieuse manche depuis, ce qu'il tentera de faire ce dimanche pour conserver son élan suite à sa victoire chez lui à Barcelone, il y a deux semaines.

"Nous voulons remporter le championnat bien sûr, mais Monaco est une course spéciale, la plus importante course du championnat. Toute personne dans tout pays a entendu parler du Grand Prix de Monaco, des 500 Milles d'Indianapolis et (des 24 heures) du Mans", a déclaré Alonso, qui espère inscrire son nom dans le livre des records de la course monégasque.

"Cela fait plusieurs années que Ferrari ne gagne pas ici", a-t-il rappelé (Michael Schumacher en 2001, ndlr). "Mais pour moi, la possibilité d'être le premier homme à remporter (le GP de Monaco) avec trois équipes différentes, c'est une motivation énorme."

Mercedes dans le chemin ?

Cependant, cette manche pourrait aussi être remportée par Red Bull, Lotus, ou peut-être même Mercedes, qui ne brille pas en course habituellement mais qui a raflé les trois dernières pole positions. Et sur l'étroit circuit de Monaco où dépasser est difficile, démarrer de la première place sur la grille pourrait être un avantage très important.

"S'ils sont en pole position, peut-être seront-ils les favoris ici. Mais nous ne pouvons oublier que notre objectif principal est le championnat. Et en ce moment, Vettel (Red Bull) et Räikkönen (Lotus) nous devancent", a noté le leader de Ferrari. "Alors si Mercedes doit gagner une course et que c'est celle-ci, ce sera à nous de faire le nécessaire pour terminer devant les autres."
© ESPN EMEA Ltd
http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/108622.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso agacé par le pilotage de Pérez

Message par modena49 le Mar 28 Mai - 3:47


Fernando Alonso estime que Sergio Pérez devrait se calmer, jugeant le pilote mexicain trop fougueux en piste.

Après avoir frôlé l’accrochage avec son équipier Jenson Button à Bahreïn, Checo s’est illustré hier à Monaco. Il a ruiné la course de Kimi Räikkönen en le percutant au freinage de la Nouvelle Chicane et il n’est pas passé loin d’en faire autant avec Alonso.

"Je ne souhaite pas créer de polémique, nous a déclaré le Champion du monde espagnol. Tout ce que je peux dire, c’est que ce n’est pas le premier incident dans lequel il est impliqué cette saison."

"Il s’est fait remarquer à Bahreïn. Ici, j’ai dû couper la chicane pour éviter de m’accrocher avec lui mais Kimi [Räikkönen] n’a pas été aussi chanceux… Seule McLaren doit être contente de son comportement."
http://www.f1i.com/infos/alonso-agace-par-le-pilotage-de-perez/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Interview de Stefano Domenicali sur l’affaire Mercedes

Message par modena49 le Mar 28 Mai - 4:05


Stefano Domenicali était très attendu hier à Monaco, dans le motor-home de la Scuderia, sur le coup de 18 heures. L’entièreté de son traditionnel point presse d’après Grand Prix fut consacrée à la vive controverse du moment impliquant Mercedes et Pirelli. Le team principal des rouges a tenté de répondre aux interrogations des journalistes. F1i était naturellement présent pour vous rapporter ce que l’Italien avait à dire.

Pourquoi avez-vous porté réclamation contre Mercedes ?

"Nous avons porté réclamation car, grosso-modo, c’est le seul moyen d’avoir une clarification sur un point du règlement qui est flou. Nous estimons qu’il n’est pas flou, que vous n’êtes pas autorisé à utiliser votre voiture de 2013 pour n’importe quelle sorte d’activité que ce soit durant la saison. Nous voulons savoir si c’est possible. Si c’est le cas, alors nous serons les premiers à lever notre main pour nous assurer de pouvoir faire la même chose."

"Comme vous le savez, Ferrari milite pour le retour d’essais privés durant la saison. Nous voulons comprendre ce qu’il en est, rien de plus. Si la décision rendue par la FIA venait à infirmer notre sentiment, alors nous devrions réagir au plus vite pour pouvoir effectuer à notre tour ce genre d’essais."

Estimez-vous que Mercedes en ait tiré un quelconque avantage ?

"C’est difficile à dire. Naturellement, avec trois jours d’essais privés… Je ne vais pas m’étendre sur le sujet car je ne sais pas ce qu’ils ont fait. Je n’étais pas là. Je n’en sais pas plus que vous."

Pourquoi ne l’avez-vous appris qu’à la veille du Grand Prix de Monaco ? Cela semble un peu surprenant de ne pas avoir été au courant plus tôt…

"Je suis tout à fait d’accord avec vous. Il y a eu des discussions samedi soir lors d’une réunion de l’Association des Pilotes de Grand Prix (GPDA). Et c’est de cette façon que nous l’avons appris."

Pirelli prétend ne pas avoir seulement demandé à Mercedes de mener ces essais. Est-ce vrai et, si oui, pourquoi Ferrari n’a-t-elle pas saisi l’opportunité ?

"Non. Pour nous, il était très clair que nous ne pouvions pas mener ces essais avec une voiture de cette saison. Si nous estimions que ces essais étaient autorisés, croyez moi bien que nous aurions été en pole position pour les mener."

Si la FIA estimait que ces essais n’étaient pas autorisés, quelle serait la sanction appropriée ?

"Je pense que c’est intéressant car quand il y a un manquement au règlement sportif, vous vous attendez à ce qu’une pénalité tombe. Je ne vois pas de solution car il n’y a aucun précédent."

http://www.f1i.com/f1i-features/interview-de-stefano-domenicali-sur-laffaire-mercedes/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

La suspension fait défaut à la Ferrari de Massa!

Message par modena49 le Mar 28 Mai - 19:28


La Scuderia a défini la nature du problème mécanique qui a causé l’accident de Felipe Massa à Sainte Devote dimanche. C’était une défaillance de la suspension avant gauche…


Commettre deux erreurs, au même endroit, deux jours de suite, c’est un peu gros… Felipe Massa a détruit sa voiture à deux reprises à Sainte Devote ce week-end. Une fois le samedi matin, l’autre le dimanche durant la course. Durant les essais libres, c'était peut-être une erreur de pilotage mais il semblerait difficile à croire que l'accident survenu dimanche soit aussi dû à une erreur du brésilien. L'équipe a soupçonné un problème mécanique.


Le brésilien s’en est sorti indemne malgré la violence des deux accidents. Il a été transporté à l’hôpital pour des examens complémentaires et a ensuite pu rentrer chez lui.


Tout de suite après la course, Domenicali et Fry ont confirmé qu’il s’agissait d’un problème mécanique. Suite à une enquête approfondie, les rouges ont trouvé la nature du souci : une défaillance de la suspension avant gauche. «Les résultats ont validé les premières impressions des ingénieurs, ce qui confirme que l'accident a été causé pa une rupture de la suspension avant gauche. Nous pouvons maintenant commencer à travailler sur la voiture qui roulera au Canada » précise le communiqué Ferrari.

A noter que Massa a obtenu le feu vert pour rouler à Montréal. Il restera quelques jours chez lui à Monaco pour se reposer avant de reprendre la route vers le Canada.
http://www.tout-f1.com/toute-l-actu/monaco-monte-carlo/ferrari/felipe-massa/la-suspension-fait-defaut-a-la-ferrari-de-massa
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Domenicali, les leçons de Monaco

Message par modena49 le Jeu 30 Mai - 14:57


Le patron de Ferrari, Stefano Domenicali, pense que les soucis de son équipe sont venus, à Monaco, le week-end dernier, du caractère très particulier de cette piste.

Ferrari n'a marqué que six points en Principauté, pour la septième place de Fernando Alonso, qui a perdu du terrain sur Sebastian Vettel dans le Championnat des Pilotes. Pour Domenicali, le tracé sinueux de Monaco ne convenait pas totalement à la F138.

"Sûr que nous
allons nous adapter"

"J'ai dit à notre équipe que nous n'étions pas au-dessus du lot après Barcelone (remportée par Alonso), mais que nous ne sommes pas au niveau zéro à Monaco", a déclaré Domenicali. "Sur cette piste, il doit bien y avoir une raison à laquelle nous n'avons pas gagné depuis 2001. Peut-être les caractéristiques de cette piste, peut-être le lieu lui-même, je ne sais pas. Ce qui est sûr, c'est que nous avons manqué de traction et que c'est cela qui nous a fait souffrir."

Alonso compte maintenant 29 points de retard sur Vettel dans le classement du championnat mais Domenicali a affirmé qu'il n'était nullement nécessaire de paniquer concernant cet écart. Il pense que Ferrari peut compenser les faiblesses de sa monoplace.

"Ce dont nous avons besoin, c'est de réagir immédiatement après le week-end très difficile que nous avons vécu et d'un point de vue sportif, la seule satisfaction a été que Kimi (Räikkönen), pour diverses raisons, n'a pas pu marquer autant de points, mais Vettel a terminé à la deuxième place. Nous n'avons disputé que 6 des 19 courses de la saison, cette dernière est très, très longue."

"Nous occupons la deuxième place du classement des Constructeurs. Les Mercedes semblent revenir très, très fort. Ce sera un grand défi à relever pour tout le monde et un grand championnat mais nous avons besoin de réagir pour comprendre pourquoi nous n'avons pas été au niveau que nous voulions atteindre, je suis sûr que nous allons nous adapter et prendre l'avantage."
© ESPN EMEA Ltd.
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/109377.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Ferrari relativise ses essais secrets avec Pirelli

Message par modena49 le Ven 31 Mai - 8:17

Mercedes n’est pas la seule équipe à avoir effectué 1.000 kilomètres d’essais privés, dans le plus grand secret, pour le compte de Pirelli.

Les services de la Scuderia Ferrari ont également été requis par le manufacturier italien, sur le Circuit de Catalunya, entre les Grands Prix de Bahreïn et d’Espagne.

A l’inverse de Mercedes, il s’agissait toutefois d’une Ferrari vieille de deux ans et non de la F138 de cette année. En outre, c’est Pedro de la Rosa qui était au volant et non les pilotes titulaires. Enfin, les essais n’ont pas été menés par la Scuderia, mais par Corse Clienti, la division qui fait rouler d’anciennes Ferrari F1 pour le compte de millionnaires.

"Depuis un peu plus d’un an, nous sommes conscients que nous pouvons effectuer ces soi-disant 1.000 kilomètres d’essais pour aider Pirelli à développer ses pneus", a indiqué un porte-parole de Ferrari.

"Néanmoins, pour Ferrari, il était tout à fait clair dès le départ que ces essais ne pouvaient pas être menés avec une monoplace de 2013. Si on utilise une vieille voiture, il n’y a pas lieu de polémiquer sur le sujet, car ce n’est pas contraire au règlement. Nous n’avons jamais nié avoir mené ces essais, nous avons joué la transparence. Aussi, seul Pirelli est au courant des spécifications qui ont été testées."

Plusieurs écuries de Formule 1 ont toutefois été mécontentes d’apprendre que Ferrari avait mené des essais pour Pirelli sans en informer ses rivales. L’information n’a en effet filtré que dans la foulée de l’affaire Mercedes…
http://www.f1i.com/infos/ferrari-relativise-ses-essais-secrets-avec-pirelli/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso « Des dépassements intelligents, pas comme à Monaco »

Message par modena49 le Lun 10 Juin - 16:57


Fernando Alonso a aimé sa course à Montréal. Le pilote Ferrari a été l’auteur d’une course remarquable. Sa seconde place sur le podium, il a été la chercher avec les crocs. Auteur de plusieurs dépassements, Alonso se félicite d’avoir eu des batailles avec des concurrents intelligents… Après son expérience à Monaco, le pilote Ferrari était un peu inquiet…

Aux prises avec Nico Rosberg, Mark Webber et Lewis Hamilton, Fernando Alonso n’était pas au bout de sa peine. Non seulement il fallait trouver l’ouverture sur cette piste exigeante et rapide mais en plus il fallait parvenir à le faire, sans se toucher !

Fernando Alonso se souvient qu’à Monaco, il a été dépassé par deux pilotes, Sergio Perez et Adrian Sutil. Deux dépassements qui selon lui n’étaient pas propres. Il avait été contraint de se « laisser faire » pour éviter l’accrochage.

A Montréal, il se bat avec les plus grands pilotes et avoue avoir pris du plaisir à batailler avec eux à haute vitesse. En même temps au Canada, il ne se laissait pas faire, il faisait ! « C'était agréable d'avoir ces batailles, une grande course avec des pilotes très talentueux. Ce sont des pilotes intelligents, vous vous battez roue contre roue à 320 km/h et vous vous sentez en sécurité. C'est une vraie course donc je suis très heureux de voir cela surtout après ce qu’on a vécu à Monaco, où c’était très différent »
http://www.tout-f1.com/toute-l-actu/canada-montreal/ferrari/fernando-alonso/alonso-des-depassements-intelligents-pas-comme-a-monaco
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Massa : Personne pour le remplacer !

Message par modena49 le Dim 16 Juin - 6:25



Felipe Massa est un homme nouveau depuis la mi-saison 2012. Auteur de très bons résultats, généreux auprès de son équipe et de son coéquipier notamment en fin de saison 2012, le brésilien est plus confiant que jamais. Il devrait poursuivre sa carrière chez Ferrari, une année de plus.

Détendu, serein, confiant, il sait qu’il sera le meilleur atout pour l’équipe italienne en 2014. Il pense être le candidat idéal.

La semaine dernière, Stefano Domenicali avait confié au O Estado de S. Paulo, que Massa  resterait chez les jours en 2014. « Si Felipe continue sur cette voie, je ne vois pas de problème pour son avenir »

Lors d’une interview au site brésilien TotalRace, Massa s’est dit heureux de sa situation actuelle. «Je suis calme, je pense que la chose la plus importante est d'avoir un bon rythme. Je me sens bien dans la voiture. Je suis très en colère contre moi-même après ce qui s'est passé avec les pneus à Bahreïn puis avec les accidents que j’ai eu. Cela a nui à ma position au championnat. Mais je suis content de la voiture, de la manière dont je pilote et c’est ce qui compte le plus »

Après trois accidents à Monaco et Montréal, les rumeurs sur son avenir ont circulées dans le paddock. Massa conservera-t-il son volant l’année prochaine ? Ferrari prendra-t-elle le risque de modifier son line up en 2014 à l’aube d’une nouvelle ère pour la Formule 1 ? Massa se veut confiant. «S’il y avait quelqu’un de mieux pour prendre ma place, ok. Mais je ne le crois pas… »

Il ne faut pas oublier que Massa a sacrifié plus d’une de ses courses pour aider son équipe et plus particulièrement son coéquipier Fernando Alonso. Il s’est montré loyal mais aussi rapide et constant.

http://www.tout-f1.com/toute-l-actu/canada-montreal/ferrari/felipe-massa/massa-personne-pour-le-remplacer
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso, déçu, critique Pirelli

Message par modena49 le Sam 29 Juin - 14:25

par Pierre Van Vliet le 29/06/13 à 16:07
Motor Racing - Formula One World Championship - British Grand Prix - Qualifying Day - Silverstone, England

La déception est grande dans le camp Ferrari, et Fernando Alonso (dixième sur la grille) ne pouvait le cacher au terme des qualifications :

“Ce n'est pas normal de voir une Ferrari dehors de la Q3 et l'autre en dixième position seulement, regrette le pilote espagnol. Nous ne sommes pas suffisamment compétitifs, nous n'avons pas été assez bons aujourd'hui, mais nous ferons tout ce qui est possible pour remonter dans la hiérarchie demain.”

Interrogé par la BBC sur cette contre-performance, il n'a pas caché son inquiétude :

“Nous n'avons pas assez développé la voiture depuis les quatre ou cinq dernières courses, a-t-il remarqué. Les nouvelles pièces n'ont pas apporté le gain escompté, tandis que d'autres teams ont visiblement progressé en faisant un fantastique job. C'est ce que nous méritons actuellement, même si nous regrettons que Pirelli privilégie les gommes dures et médiums qui conviennent mieux à deux écuries en particulier...”
http://www.f1i.com/infos/alonso-decu-critique-pirelli/
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso est très inquiet et appelle à la réaction

Message par modena49 le Sam 29 Juin - 15:52


Des performances en chute libre

29 juin 2013 - 17h09, par Camille Komaël

Fernando Alonso ne cache pas son inquiétude après les qualifications de Silverstone. Il n’a pas pu faire mieux que 10è, soit la dernière place des pilotes qualifiés en Q3, et son coéquipier Felipe Massa - non qualifié en Q3 - ne partira que 12è. "Bien sûr que nous ne sommes pas contents et que nous sommes déçus avec la performance d’aujourd’hui."

Alonso tire la sonnette d’alarme et pense que la direction prise par l’équipe n’est pas la bonne, expliquant qu’il est possible que certaines évolutions ne fonctionnent pas. "Nous n’avons pas les résultats que nous devrions avoir chaque week-end. Toutes les nouvelles parties qui arrivent sur la voiture, peut-être qu’elles ne sont pas comme on les attendait. Peut-être que certaines ne marchent pas et qu’on perd un peu de temps comparé aux équipes de pointe."

L’Espagnol ne parvient pas à expliquer une telle chute de performance en seulement quelques mois. "Mais c’est difficile d’imaginer perdre autant comparé à eux. Si nous étions deux ou trois dixièmes plus lents que la voiture la plus rapide il y a deux mois, maintenant c’est difficile de croire que nous sommes à plus d’une seconde. Donc c’est plus que ça."

Il cherche des raisons à la débâcle de Ferrari, essayant de faire avancer l’équipe. "Nous ne développons pas assez la voiture, c’est vrai, mais peut-être qu’ici sur cette piste, nous ne trouvons pas les bons réglages, le bon moment pour faire marcher les pneus parfaitement."

"Nous devons chercher quel est le problème parce que nous devons nous améliorer", urge-t-il.

Alonso prend surtout peur quand il voit d’où était partie l’équipe Ferrari il y a seulement quelques courses de cela. "Ce qui est dangereux, c’est qu’il semble que nos performances sont de pire en pire. Je me rappelle qu’au début de l’année les deux Ferrari étaient en haut, nous étions sur les deux premières lignes normalement dans les trois ou quatre premières courses. Je me souviens qu’en Malaisie Felipe est même parti de la première ligne de la grille."

Le pilote Ferrari sait que la situation presse et qu’il faut redresser la barre le plus vite possible, c’est pourquoi il insiste. "Maintenant, on commence à être dans des positions qui nous sont malheureusement familières : se battre pour la Q3, comme l’an dernier. Cette fois Felipe n’est pas passé en Q3, nous sommes 10è, donc on doit revenir à la force qu’on avait au début de l’année immédiatement, sinon nous perdrons trop de terrain."

Même s’il se qualifie au milieu du peloton, Fernando Alonso est capable de remonter afin d’obtenir des gros points. Il le sait mais cela le laisse de marbre car il veut partir de devant afin d’avoir de meilleures chances d’être en bonne position pour le titre. "En terme de gain de position, il n’y a rien de nouveau, je fais ça depuis 2008."

"C’est la cinquième ou sixième année que je commence la course 5 ou 6 places derrière le premier au championnat, et je me bats pour le championnat du monde jusqu’à la dernière course. Je crois que cette année ce ne sera pas trop différent."

http://motorsport.nextgen-auto.com/Alonso-est-tres-inquiet-et-appelle-a-la-reaction,62930.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Allemagne Ferrari se pose des questions

Message par modena49 le Mer 3 Juil - 3:12


Fernando Alonso a terminé à la 3e place mais il était loin des meilleurs en performance pure à Silverstone

Le patron de l'équipe Ferrari, Stefano Domenicali, cherche toujours à comprendre pourquoi sa monoplace est à la traîne en termes de performances pures après le Grand Prix de Grande-Bretagne et alors que se profile l'Allemagne, dès vendredi.

Fernando Alonso a terminé à la troisième place à Silverstone mais il a fallu que le double champion du monde fasse étalage de tout son talent et de tout son métier pour réussir à grimper sur le podium et à reprendre des points sur son rival au Championnat, Sebastian Vettel, qui a dû abandonner en raison d'un problème de boîte de vitesses.

L'incertitude pour Rivola

La veille de la course, Alonso n'a pu se qualifier plus haut que la neuvième place sur la grille de départ. Pour Domenicali, il faut maintenant aller au fond des choses et comprendre pourquoi la Ferrari manque de performance à l'approche du week-end du Nürburgring.

"En termes de performances, le Grand Prix de Grande-Bretagne n'a pas été très bon", a-t-il rappelé. "Nous avons besoin de comprendre, lors des deux ou trois prochains jours où nous serons en piste pourquoi. C'est quelque chose de plus important que de simples détails qui a causé notre manque de performance à Silverstone, que ce soit en qualification ou en course. C'est pour l'instant la chose la plus importante sur laquelle nous devons travailler : comprendre et retrouver de la performance."

Pour le week-end à venir, le directeur sportif de Ferrari, Massimo Rivola, reste toutefois circonspect. "Nous avons réussi de bons résultats par le passé sur cette piste mais il est difficile de dire si nous allons être compétitifs ou pas. Nous amenons sur ce circuit des nouveautés et des évolutions mais il nous est impossible de dire si elles vont fonctionner."

"La température devrait être plus élevée qu'à Silverstone mais elle ne sera pas digne de la Malaisie par exemple ! Il y a certaines parties du circuit qui conviennent à notre voiture mais d'autres, comme le dernier virage par exemple, qui ne lui conviennent pas. Ce ne sera pas facile de se retrouver à égalité sur le plan de la performance avec Red Bull ou Mercedes, mais cela doit être notre but."

"Bien sûr, on veut gagner chaque course mais il faut être réaliste et on va commencer par essayer de se rapprocher des meilleurs en qualifications. Si l'on peut réussir à partir plus haut sur la grille de départ, alors on peut être optimistes pour la course de dimanche."
© ESPN EMEA Ltd.
http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/114191.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Ferrari, la stratégie n'a rien changé

Message par modena49 le Lun 8 Juil - 3:50


Le Grand Prix d'Allemagne se termine moyennement pour la Scuderia Ferrari. Fernando Alonso a réussi à se hisser au quatrième rang, tout près du podium. Son coéquipier Felipe Massa n'a eu que trois tours à se mettre sous la dent.

C'est dommage, il avait pris un bon envol, gagnant une position. Il était sixième quand il est parti à la faute. Contrairement à Alonso, qui a salué la stratégie de son écurie pendant les qualifications, le directeur technique Pat Fry et Stefano Domenicali, le patron, pensent que l'Espagnol aurait décroché un résultat similaire s'il était parti avec les pneus tendres à la place des mediums.

"Je ne pense pas que le résultat aurait été différent si nous étions parti en tendres, de la cinquième ou de la sixième place. Notre rythme en tendres était meilleur que prévu, mais la dégradation des mediums était plus élevée que prévue. Cela nous a causé des problèmes dans le premier relais, notamment au niveau de l'équilibre de la voiture", a regretté Pat Fry.

Domenicali pense à Silverstone

" Les Red Bull et les Lotus n'étaient pas plus rapides que nous"
Pat Fry

"Je suis désolé pour Felipe, auteur encore d'un excellent départ (il était sixième au moment de son abandon), mais il a bloqué les roues arrière au freinage. Il est parti en tête-à-queue, peut-être à cause d'un manque d'adhérence. Fernando a attaqué au maximum des possibilités de la voitures, il manque le podium sur la fin, c'est dommage. Les Red Bull et les Lotus n'étaient pas plus rapides que nous. Nous avons maintenant deux (trois en réalité) semaines avant la Hongrie, nous allons en profiter pour essayer de trouver quelque chose qui nous permettrait de réduire l'écart sur les leaders."

"Le résultat d'aujourd'hui, nous ne pouvions pas faire mieux. Et la stratégie n'a pas eu une grande influence sur l'issue de la course. Le verre est à moitié plein, nous avons marqué des points importants", a ajouté le patron Stefano Domenicali. "En Hongrie, nous aurons des pneus différents, ce sera important de bien comprendre leur fonctionnement lors des essais de Silverstone (17-19 juillet). Dans le même temps, nous allons poursuivre le développement de la voiture, un domaine dans lequel nous devons travailler dur."
© ESPN EMEA Ltd.
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/115575.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso, la stratégie (presque) payante

Message par modena49 le Lun 8 Juil - 3:53


Fernando Alonso a terminé quatrième du Grand Prix d'Allemagne dimanche. Le podium était tout près, mais l'Espagnol a parfaitement limité la casse grâce à une excellente stratégie.

Ferrari avait choisi de privilégier la course au détriment de la qualification samedi. Le double champion du monde était donc parti en mediums, une stratégie décalée proche de porter ses fruits. Dans les derniers tours, il est revenu dans les échappements de Romain Grosjean avant d'échouer à la quatrième place.

"La stratégie nous a offert la chance de nous battre pour le podium", s'est réjoui l'Asturien. "Nous n'étions pas assez rapides aujourd'hui, nous n'étions pas dans le rythme et malgré cela, nous nous sommes battus dans le groupe de tête."

"Si nous avions pris décidé de nous qualifier en tendres et que nous étions parvenus à nous hisser au cinquième rang sur la grille, je pense que nous aurions terminé bien plus loin. Je ne pense pas que nous nous serions battus avec les meilleurs, nous avons réussi cela grâce à notre stratégie."
© ESPN EMEA Ltd
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/115513.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Alonso restera, dit Domenicali

Message par modena49 le Mer 31 Juil - 3:24


Les rumeurs concernant des contacts entre Red Bull et Fernando Alonso en vue de la saison 2014 attirent beaucoup d'attention, mais Ferrari ne se fait aucun souci à ce sujet.

Le double champion espagnol a semblé montrer une certaine frustration après un Grand Prix de Hongrie difficile. Non seulement les ingénieurs ont reculé sur certaines évolutions n'ayant pas donné satisfaction lors de la course précédente, mais l'équipe a du travail à faire pour mieux gérer les nouveaux pneus Pirelli.

Dans un tel contexte, l'entretien du manager d'Alonso, Luis Garcia Abad, avec le patron de Red Bull, Christian Horner, a rapidement pris d'importantes proportions dans l'imaginaire au cours du week-end hongrois. Ajoutons à cela les propos du président de Ferrari, Luca di Montezemolo, qui demandait à son pilote de faire preuve d'humilité et de placer l'équipe devant ses intérêts personnels.

Un porte-parole de Ferrari a par la suite indiqué que les commentaires de di Montezemolo devaient être pris d'un point de vue positif et se voulaient rassembleurs. Le patron de la Scuderia Ferrari, Stefano Domenicali, ne s'inquiète pas de voir Alonso quitter l'usine de Maranello. Du moins, pas avant la fin de son engagement en 2015.

"Ne vous en faites pas"

"Nous avons un contrat avec Fernando ; Fernando est un atout important pour l'équipe", a-t-il déclaré suite au GP de Hongrie. "Il est clair que nous avons un contrat, ne vous en faites pas. Tout le monde le sait."

"Cela fait partie des jeux qui ont lieu dans le paddock de la F1", a ajouté Domenicali au sujet des rumeurs concernant Red Bull, qu'il semble attribuer à des tentatives de déstabilisation. "Vous (les médias) aimez ce genre de chose et nous y sommes très habitués. Pour être franc, c'est entré par une oreille et c'est sorti par l'autre."

Il est possible que la rencontre entre le manager d'Alonso et Horner concernait un autre client, Carlos Sainz Jr, qui a roulé pour Red Bull lors des essais pour jeunes à Silverstone. Confronté par les journalistes dimanche, Alonso s'était contenté de dire "non, pas que je sache" lorsqu'il lui a été demandé si son manager parlait en son nom dans le motorhome de Red Bull.
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/119197.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Performances Ferrari se penche sur les pneus

Message par modena49 le Mer 31 Juil - 3:27


Suite aux leçons du Grand Prix de Hongrie, la priorité pour Ferrari au cours des prochaines semaines est de bien comprendre le comportement des nouveaux pneumatiques Pirelli.

Les éclatements de pneus survenus lors du GP de Grande-Bretagne ont poussé Pirelli à ramener sa structure de 2012, tout en conservant les gommes de 2013. Ces pneus 'hybrides', qui ont fait leurs débuts en course le week-end dernier en Hongrie, seront utilisés jusqu'à la conclusion du championnat.

Ce changement semble avoir donné un coup de main à Mercedes et à Lotus, tandis que le rythme de course de Ferrari, qui était auparavant sa grande force, semble s'être atténué alors que Fernando Alonso a eu des difficultés à rejoindre la 5e place à Budapest dimanche.

Ferrari va "réagir"

"Nous avons perdu l'avantage que nous avions (sur nos compétiteurs) lors des premières manches de la saison, c'est sûr", a déclaré le patron de la Scuderia, Stefano Domenicali. "Notre rythme de course était très bon mais nous avons vu dans ces conditions (très chaudes en Hongrie) que nous n'avons pas atteint le niveaux espéré, autant sur la gomme tendre que medium. Nous devons déterminer comment il faut réagir à cela car nous aurons ces pneus jusqu'à la fin de la saison."

"Bien entendu, plusieurs choses dépendent des gommes choisies pour les courses. C'est quelque chose que nous devons analyser attentivement. Ce qui est clair, c'est que Mercedes semble avoir résolu ses problèmes (de dégradation excessive) dont elle souffrait lors des courses disputées dans de telles conditions."

"Nous avons déjà un programme en place pour préparer Spa", a ajouté Domenicali au sujet de la prochaine course, soit le GP de Belgique (23-25 août) qui mettra fin à la pause estivale. Il ne doute pas que ses ingénieurs vont investir tous les efforts nécessaires pour améliorer les performances de la F138 : "Il n'y a aucune raison d'avoir des impressions négatives car cela n'aide pas les gens dans leur travail. Mais je m'attends à voir mon groupe technique réagir."
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/119065.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

GP de Hongrie - 15 000€ d'amende contre Ferrari

Message par modena49 le Mer 31 Juil - 3:31



Fernando Alonso aurait pu être pénalisé à l'issue du Grand Prix de Hongrie pour avoir enclenché son DRS de manière illégale à plusieurs reprises. L'écurie Ferrari a reçu une amende de 15 000 euros.

Un rapport technique de la FIA rapporte que le DRS de l'Espagnol aurait été activé à trois reprises alors que la F138 se trouvait à plus d'une seconde de la voiture de devant.

Jo Bauer, le délégué technique de la FIA, s'est exprimé dans un communiqué : "Après la course, les données d'activation du DRS de la voiture numéro 03 ont été analysées. On a constaté que le conducteur a activé l'aileron arrière ajustable à trois reprises quand il était à plus d'une seconde derrière une autre voiture.

Comme ce n'est pas en conformité avec l'article 27.5 b) du règlement sportif de le Formule 1. Je souhaite porter l'affaire devant les commissaires".

Il est apparu que Ferrari n'avait, en fait, pas réussi à passer le DRS en configuration course. Dès que les Rouges ont réalisé le problème, Alonso a été informé d'activer son DRS seulement lorsque l'équipe le lui ordonnait. Le gain de temps sur les trois activations illégales s'élève à moins d'une seconde.

Les commissaires ont décidé de ne pas pénaliser Alonso mais Ferrari, avec une amende de 15 000 € .
© ESPN Sports Media Ltd
http://fr.espnf1.com/ferrari/motorsport/story/118873.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Ferrari focalise ses troupes

Message par modena49 le Mer 21 Aoû - 18:50



Ferrari rappelle à ses employés que toutes leurs énergies doivent être ciblées sur le championnat 2013 au cours des prochains mois. Il ne faut pas s'attarder aux rumeurs concernant l'avenir de Fernando Alonso et Felipe Massa au sein de l'équipe.

Alors qu'Alonso semble perdre patience, que Massa pourrait être remplacé et que Kimi Räikkönen explorerait la possibilité d'un retour, le patron Stefano Domenicali s'est adressé aux troupes pour leur rappeler que les titres des pilotes et des constructeurs sont toujours à leur portée cette année. C'est tout ce qui compte alors que la pause estivale de la F1 prend fin ce week-end en Belgique.

Après dix courses, Alonso a 39 points de retard sur le leader Sebastian Vettel, tandis que Ferrari a un déficit de 69 points sur Red Bull.

"Il y a encore tout à gagner et nous avons vécu cela auparavant, aussi récemment que l'année dernière", a déclaré Domenicali lors d'un rassemblement à l'usine de Maranello. "Il reste neuf courses et cela signifie un total de 225 points disponibles pour un pilote. Soyez assurés que les objectifs que nous nous étions donnés au début de la saison sont toujours parfaitement réalisables. Il est vrai que nous avons connu une période difficile, plus particulièrement en juillet, mais il est maintenant temps de réagir comme seul les gens de Ferrari savent faire."

L'apport de chacun

"Notre tâche est très simple, soit donner la plus rapide des voitures à Fernando et Felipe (...) Nous l'avons déjà dit plusieurs fois, l'avenir des pilotes n'est certainement pas une priorité. Ce qui compte, c'est de leur donner la meilleure chance possible pour terminer devant tous les autres. Pour réussir cela, chacun d'entre nous doit faire son boulot au meilleur de ses habiletés et à tous les niveaux. Si nos pilotes ont une voiture gagnante entre les mains, je suis convaincu qu'ils sauront quoi faire pour gagner à ses commandes. Si nous y croyons tous, nous pourrons réussir !"

Domenicali a poursuivi son discours empli d'espoir en soulignant à nouveau l'importante contribution que chaque membre de l'équipe peut apporter : "Je ne veux voir aucun d'entre vous n'ayant pas la certitude que nous pouvons nous battre et remonter la pente. Chacun d'entre vous doit être un lien dans une chaîne de positivisme qui encouragera l'équipe en ce moment clé de la saison. Nous sommes Ferrari, et l'histoire nous enseigne que nous ne devons jamais accepter d'être battus. Il y a beaucoup de discussions à l'extérieur concernant l'avenir, mais nous devons seulement nous concentrer sur le présent, sur la bataille pour le championnat."

Le patron de la Scuderia est ensuite revenu sur les propos de Luca di Montezemolo, qui déclarait il y a quelques semaines que "les pilotes vont et viennent" mais "Ferrari reste." Le message était clair : les succès du Cheval cabré seront toujours la priorité.

"Les mots que notre président a prononcés avant la pause estivale doivent vous stimuler car ce sont les mots de quelqu'un qui agit en bon père de famille, qui travaille vraiment pour l'équipe avant tout", a dit Domenicali. "Gardez ses paroles à l'esprit et retroussons tous nos manches, et ce dès ce week-end à Spa."
© ESPN Sports Media Ltd
http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/120911.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Domenicali sur tous les fronts

Message par modena49 le Mer 28 Aoû - 16:10


Dix jours avant le Grand Prix le plus important de la saison pour Ferrari, sur ses terres en Italie, le patron Stefano Domenicali a fait le tour des questions chaudes du moment sur le site officiel de la Formule 1.

La saison 2013 : "Nous avons eu un assez bon départ. Même si nous n'avions pas la voiture la plus rapide en performance pure en qualifications, nous avons eu une très bonne voiture en course. Notre rythme de course était vraiment bon. Jusqu'au Canada, la voiture était bonne. Ensuite, nous avons dû faire face à deux problèmes. L'un était au niveau des modifications apportées pour améliorer la voiture ; nous l'avons ralentie, alors cela veut dire que nous avons fait un pas en arrière. La deuxième question portait sur la modification des pneus, mais je ne veux pas faire de commentaire à ce sujet. Mais cela signifiait que nous ne pouvions revenir au même niveau de performance qu'auparavant. Nous devons rester calme. C'est un moment difficile."

La rumeur Räikkönen : "Kimi est un pilote très rapide et tout le monde sait combien je l'estime. Mais si je fais un commentaire maintenant, ce sera considéré comme une réponse directe. Comme je le disais, il n'y a pas d'urgence et nous allons prendre la bonne décision au bon moment."

Monza : "Monza est quelque chose de spécial en termes de configuration, en termes de pression, et bien sûr nous voulons bien faire là-bas. Nous savons qu'une victoire à Monza est très spéciale. La dernière fois, c'était en 2010. Mais nous ne sommes pas focalisés sur un seul résultat, à moins que cela signifie que nous nous rapprochons dans le championnat. Dans ce cas, ce serait effectivement fantastique. Si ensuite nous sommes en mesure d'accélérer le rythme en termes d'amélioration de la voiture pour le reste de la saison, nous le ferons. Nous n'abandonnerons pas jusqu'à ce que les nombres mathématiques disent que nous ne pouvons pas gagner, car nous devons être là quand une occasion se présente. Autrement, nous nous en voudrions de ne pas y être."

2014 : "Le projet 2014 est très complexe. À la fin de Septembre, nous allons faire travailler pratiquement tout le monde sur la prochaine saison, tout en prenant compte de la situation dans le championnat. Les meilleures équipes savent que pour être une force en 2014, elles doivent commencer très rapidement à se pencher dessus, car c'est une question très complexe. Je pense que nous pourrions voir d'énormes surprises la saison prochaine en termes de hiérarchie. Les changements auxquels nous sommes confrontés, d'autant que je me souvienne, sont les plus importants que nous ayons jamais eu en Formule 1. Il est vraiment important de bien faire les choses, sinon vous êtes perdu."

http://fr.espnf1.com/f1/motorsport/story/122531.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecurie Ferrari

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum