FORUM MODENA49 de SPORT MOTORISE

Grand Prix d'Abou Dhabi d'éclarations des pilotes qualifications et course

Aller en bas

Grand Prix d'Abou Dhabi d'éclarations des pilotes qualifications et course

Message par modena49 le Dim 3 Nov - 15:25


Le poleman Mark Webber espère ajouter une victoire à son palmarès avant de quitter la F1
© Getty Images

Suite à la séance de qualification du Grand Prix d'Abou Dabi sur le circuit de Yas Marina, les pilotes commentent leurs performances.

Nous avons eu droit à une excellente séance qualificative, dont Mark Webber en a tiré le meilleur parti. Le pilote Red Bull s'est emparé de la pole position sans commettre d'erreur, contrairement à son coéquipier Sebastian Vettel qui en a commis une petite ; mais le quadruple champion démarrera néanmoins de la première ligne. Le duo Mercedes de Nico Rosberg et Lewis Hamilton occupe la deuxième ligne de la grille. Cependant, Hamilton a immobilisé sa voiture pendant son dernier tour lancé après avoir senti quelque chose céder à l'arrière ; l'équipe mène son enquête.

Coup très dur pour Fernando Alonso, exclu de la Q3 et 11e sur la grille. La belle bataille pour le vice-championnat vient de se corser pour lui car Hamilton risque d'en profiter pour se rapprocher davantage dans le classement des pilotes, mais le ténor de Ferrari peut toutefois compter sur un train de pneus neufs supplémentaire demain. Quant à Kimi Räikkönnen, 5e meilleur temps, sa Lotus a été disqualifiée après avoir échoué un test de rigidité du plancher...

Notons que la situation va se transformer au cours de l'épreuve dimanche : à mesure que le soleil se couche et que la température de la piste diminue, le comportement des gommes va changer. Les pilotes devront continuellement s'adapter ; qui se débrouillera le mieux? Le résumé des qualifications aboudabiennes est ici ; la galerie d'images du samedi est ici.

Pole position - Mark Webber, Red Bull : "Ce week-end se déroule plutôt bien pour nous jusqu'à maintenant. Ce circuit ne compte pas parmi les plus faciles car la température ambiante change (d'une séance à l'autre). Nous sommes en piste l'après-midi et ensuite en soirée, alors il faut bien maîtriser les conditions changeantes à titre de pilote mais aussi au niveau des réglages. Ce n'était pas merveilleux pendant la Q1 et la Q2, mais nous avons apporté quelques changements à la voiture et j'étais de plus en plus à l'aise à mesure que la séance évoluait. Je devais m'améliorer dans certaines portions du circuit où Sebastian (Vettel) faisait déjà un bon boulot, alors j'ai tenté de faire aussi bien que lui dans ces endroits mais tout en continuant à maintenir un bon niveau ailleurs. Donc dans l'ensemble, je suis heureux d'avoir décroché la pole position. Nous avons vraiment très hâte la course."

2e - Sebastian Vettel, Red Bull : "C'est un excellent résultat pour l'équipe. Mercedes semblait très compétitive au début des qualifications, autant avec Nico (Rosberg) que Lewis (Hamilton). Mark (Webber) et moi ne perdions pas notre temps, mais ils étaient très rapides. Nous sommes parvenus à débloquer un peu plus de vitesse pendant la Q3. Mark a fait un très bon tour, je le félicite. J'aurais dû faire un peu mieux, mais je ne sais pas si cela aurait été suffisant. Mark mérite la pole position aujourd'hui, il a complété un bon tour sans commettre d'erreur. De plus, c'est un excellent résultat pour l'équipe et nous devrions signer un bon résultat demain."

3e - Nico Rosberg, Mercedes : "C'est super pour l'équipe de vivre un autre samedi positif. Encore une fois, nous sommes 'les meilleurs des autres' et c'est notre objectif ce week-end. Les 3e et 4e places sont d'excellentes positions de départ qui nous permettront de récolter beaucoup de points pour le championnat des constructeurs. Mon dernier tour pendant la Q3 n'était pas merveilleux, mais de toute façon les chances d'améliorer mon chrono étaient minimes. Mark (Webber) et Seb (Vettel) étaient tout simplement trop rapides aujourd'hui pour que je puisse rejoindre la première ligne, mais je suis confiant de nous voir mener une bonne course demain."

4e - Lewis Hamilton, Mercedes : "Je suis plutôt satisfait de cette 4e place ce soir, surtout si l'on considère que ce chrono a été réalisé pendant mon premier tour de la Q3. Malheureusement, il semble que quelque chose a cédé à l'arrière de la voiture pendant mon second tour lancé. J'ai accéléré à la chicane et la voiture a décroché, ce qui m'a envoyé en tête-à-queue. Mon tour était excellent à ce moment-là et il aurait peut-être réussi à me placer sur la première ligne car j'étais déjà quatre dixièmes plus rapide que mon premier chrono, mais ce sont des choses qui arrivent. La voiture était très compétitive aujourd'hui, alors j'espère réussir un bon départ demain et ensuite me battre pour gagner des places pendant la course. Le plus important, c'est que nous sommes devant Ferrari et nous devrons le rester. J'ai hâte à demain et j'espère que nous pourrons signer un bon résultat."


*5e - Kimi Räikkönen, Lotus (propos recueillis avant sa disqualification) : "Dans l'ensemble, ce n'était pas trop mal. J'ai eu du mal à faire fonctionner la voiture comme je le voulais lors des premiers essais hier, mais ce soir, avec la température qui fraichissait, j'étais plus à mon aise. La course va se dérouler dans la soirée, cela tombe bien. Le châssis court semble me convenir un petit peu mieux aussi, alors espérons que cela continue dans ce sens demain. Évidemment, vous voulez toujours vous classer le plus haut possible sur la grille et, clairement, nous n'étions pas les plus rapides aujourd'hui. Mais vous ne savez jamais ce qui peut se passer le dimanche, alors nous verrons ce que nous pourrons faire."

6e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Ce fut un tour parfait et j'ai vraiment pu tirer le maximum de la voiture. Me dépasser ne sera pas facile sur ce circuit. Il y a deux zones DRS, et il y a eu quelques manœuvres de dépassement dans le passé, mais je pense avoir une bonne vitesse de pointe. Nous sommes dans le top 10 depuis le début du week-end et je suis confiant que ce sera toujours le cas demain."

7e - Romain Grosjean, Lotus : "Ces qualifications ont été parmi les plus compliquées de ces derniers temps. 7e n'est pas la position que nous visions après le niveau de performance que nous avons affiché ce week-end. Je sentais la voiture différente ce soir, surtout sur l'avant, alors il nous faut étudier cela et trouver ce qui n'a pas marché. Demain, la course sera longue, dans des conditions dures, et tout le monde autour de nous partira avec les mêmes pneus. Donc, ce soir, nous devrons trouver de la performance à partir des données si nous voulons atteindre notre objectif, le podium."

8e - Felipe Massa, Ferrari : "Je suis satisfait de mes qualifications et les choses se sont déroulées mieux que je m'y attendais. Nous n'étions pas suffisamment compétitifs depuis le début du week-end, et suite aux essais libres de cet après-midi, je m'inquiètais de ne pas être en mesure de rejoindre la Q3. Mais grâce à un tour pendant lequel j'ai pu tirer le maximum de la voiture, associé à la baisse de la température ambiante, je suis parvenu à gagner quelques places. J'ai fait tout ce que je pouvais aujourd'hui et je pense qu'avec un peu moins de survirage dans le dernier virage, j'aurais pu faire mieux. Ce circuit ne convient pas à notre voiture car il faut avoir une bonne motricité, et les températures élevées ne nous aident pas non plus, mais la course se déroule en soirée alors j'espère que cela nous permettra de récolter des points importants même si ce ne sera certainement pas facile."

9e - Sergio Pérez, McLaren : "La voiture se comportait merveilleusement bien aujourd'hui. Si nous avions réussi à débloquer quelques centièmes supplémentaires, nous aurions pu être 7e ; c'était réalisable. Il était important de demeurer calme après une dernière séance d'essais libres décevante. Je pense que nous avons fait les bons choix pour la course, surtout que nous savions à quel point la piste allait évoluer à mesure que nous transitions entre l'après-midi et la soirée. Nous avons bien réagi. Dans l'ensemble, ce week-end est une grande amélioration pour l'équipe ; j'ai vraiment hâte à demain."

10e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "Après les difficultés vécues vendredi pour régler la voiture comme je le souhaitais, et encore lors des derniers essais libres aujourd'hui, je pense que rejoindre la Q3 est un bon accomplissement. Mon tour pendant la Q2 était très bon, mais imparfait, alors j'ai entamé la Q3 en me disant que je pouvais faire mieux dans quelques endroits. Nous avons légèrement ajusté la pression des pneumatiques avant, mais cela s'est avéré une mauvaise décision car j'ai dû travailler plus fort pour réchauffer les gommes. Le tour lui-même n'était pas trop mauvais, mais je n'ai pas réussi à atteindre le chrono souhaité."


11e - Fernando Alonso, Ferrari : "Ces qualifications se sont avérées aussi difficiles que le reste du week-end. Démarrer de la 11e place sur des pneus neufs peut s'avérer positif lors de certaines courses, alors j'espère que ce sera le cas ici. Il est clairement toujours préférable de rejoindre la Q3, mais malheureusement je ne suis pas parvenu à faire un tour très propre et j'ai raté l'objectif par quelques dixièmes. Nous souffrons un peu plus que d'habitude sur ce circuit, mais nos performances du dimanche sont généralement meilleures, alors encore une fois, nous sommes positifs pour la course. Il faut absolument réussir un bon départ, demeurer focalisé et mener une course parfaite si nous voulons marquer des points et réussir notre objectif de reprendre la 2e place du championnat des constructeurs car ce combat s'annonce difficile. Nous avons vu que les gommes tendres fonctionnent mieux dans la chaleur que les mediums, alors logiquement nous devrions démarrer sur la tendre pendant qu'il fait encore soleil et passer aux mediums au crépuscule. Mais il faudra voir comment les choses se déroulent."

12e - Paul di Resta, Force India : "Je suis plutôt satisfait de cette 12e place car c'est une position raisonnable en vue de demain. Je me sens à l'aise dans la voiture, qui fonctionne bien depuis le début du week-end. En ce qui concerne la course, je suis optimiste et je pense que nous avons de bonnes chances de récolter quelques points. La voiture répond bien et je crois que nos réglages conviennent mieux à la course qu'aux qualifications. Une longue course nous attend, mais nous allons travailler fort ce soir pour élaborer une bonne stratégie et tenter de progresser pendant l'épreuve."

13e - Jenson Button, McLaren : "La Q2 a été une séance plutôt étrange. Je pense que nous avions des problèmes à bien faire fonctionner les pneumatiques car la température ambiante se rafraîchissait. J'ai grandement diminué les appuis sur l'aileron arrière pour tenter d'équilibrer la voiture, mais cela ne suffisait pas. Et j'étais aussi au maximum sur l'aileron avant. Je n'aurais rien pu faire de plus avec la voiture pour améliorer le comportement à l'avant puisque les appuis étaient déjà très réduits à l'arrière, comme ma pointe de vitesse sur les lignes droites le démontrait. C'est très frustrant car cela semblait très prometteur cet après-midi pendant la dernière séance d'essais libres. J'avais alors le 6e meilleur temps et la voiture se comportait très bien."

14e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Tout s'est bien déroulé pendant la Q1 et aussi pendant la Q2. Je suis parvenu à améliorer mon chrono même si j'étais sur des pneus usés, et j'allais réussir un très bon temps lors de ma dernière tentative, mais j'ai bloqué les roues très longtemps à l'approche du virage 8 et cela a effacé tout avantage que je pouvais avoir. C'est vraiment dommage car tout le monde a travaillé si fort pendant la journée et la soirée d'hier pour me donner une très bonne voiture, et j'en étais très satisfait dès les début de la dernière séance d'essais libres. Mais je dois lever la main et avouer que j'ai commis une erreur. Je voulais trop bien faire et j'y suis allé trop fort. Mais le positif pour demain, c'est que j'ai un bon rythme depuis le début du week-end et que la voiture est véloce. Alors avec une bonne stratégie en main, j'ai hâte à la course et je suis sûr de pouvoir tourner la page sur la déception de ce soir."

15e - Pastor Maldonado, Williams : "J'étais rapide pendant la Q1, mais j'ai eu des problèmes avec la circulation pendant la Q2 et je ne suis pas parvenu à boucler un tour propre. De plus, les voitures qui ont franchi la ligne d'arrivée après moi ont bénéficié d'une meilleure adhérence vu la gomme additionnelle déposée sur la piste. Nous avons apporté des améliorations à la voiture ce week-end et son comportement semble plus stable, cela devrait nous aider demain pendant la course. Dans l'ensemble, je sens que nous avons fait un bon pas en avant."

16e - Valtteri Bottas, Williams : "Je m'attendais à ce que nous nous battions pour une place dans la Q3, donc je suis un peu déçu. Les chronos des autres voitures chutaient à mesure que les conditions de piste s'amélioraient, cependant nous ne sommes pas parvenus à autant profiter de ce grip supplémentaire. J'ai également été retenu par le trafic pendant mon dernier tour lancé, ce qui m'a coûté quelques dixièmes. Ce n'est pas la meilleure position de départ mais nous savons que nos longs relais sont très compétitifs sur ce circuit, donc je m'attends à progresser demain."
17e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Notre rythme est très bon, alors démarrer de la 17e place est très décevant. Nous étions sur une stratégie de deux tours lancés mais nous avons manqué de temps pour le deuxième. Le timing était difficile ; je me suis retrouvé dans la circulation pendant mon premier tour et nous avons manqué de temps pour compléter le deuxième, alors je n'ai pas eu l'opportunité de réaliser un bon chrono. Il s'agit clairement d'une erreur de notre part ; il ne nous manquait que quelques secondes."

18e - Adrian Sutil, Force India : "Je ne suis pas à l'aise dans la voiture depuis le début du week-end. Les essais libres n'ont pas été faciles et je n'arrive tout simplement pas à trouver un équilibre qui fonctionne bien pour moi. Tout a commencé hier lorsque nous avons eu ce problème avec les freins pendant la deuxième période d'essais libres, et depuis ce temps, j'ai des problèmes. Nous avons apporté quelques changements avant les qualifications et cela a amélioré la situation, mais pas suffisamment pour rejoindre la Q2. Donc nous sommes déçus de cette 18e place, mais c'est le résultat de facteurs qui n'arrivent pas à travailler ensemble pour nous. La course sera longue et dure, mais j'ai néanmoins hâte et je ferai de mon mieux pour améliorer nos performances."

19e - Giedo van der Garde, Caterham : "Comme mon coéquipier, les changements apportés à la voiture ont causé un peu trop de sous-virage, alors nous avons utilisé les deux premiers runs (de la Q1) pour régler cela. La piste s'améliorait clairement à mesure que la gomme été déposée, et lorsque j'ai entamé mon premier run sur des pneus tendres, j'étais plutôt satisfait des performances de la voiture. Nous avons effectué deux runs sur les pneus tendres. Tout se déroulait comme prévu pendant le premier, jusqu'au moment où les voitures devant sont passées des gommes medium aux tendres. Nous sommes sortis au bon moment pour effectuer mon second run, mais j'ai été bloqué par une des Force India pendant mon tour de décélération. Elle roulait vraiment très lentement pendant toute la durée du tour, alors mes pneus se sont rafraîchis et j'ai probablement perdu trois dixièmes pendant mon dernier tour lancé. C'est bizarre, car même si j'ai terminé devant nos plus proches rivaux ainsi que mon coéquipier, je suis un peu déçu car je crois que j'aurais pu faire mieux. Pas suffisamment pour rejoindre la Q2, mais suffisamment pour démontrer de quoi la voiture est capable ici. Mais la course s'annonce longue et l'équipe a rejoint la 13e place ici l'an dernier, alors je vais retenir le fait que j'ai été le meilleur au sein de notre petit combat (entre Caterham et Marussia) et je vais tenter d'obtenir le meilleur résultat possible pendant la course."

**20e - Jules Bianchi, Marussia : "Ce ne fut pas un bon jour pour moi, mais nous avons travaillé fort ensemble et avons réussi à remonter la pente pendant sur la fin avec un bon dernier run. Il était assez bon pour me permettre de m'intercaler entre les Caterham. Dans la troisième séance d'essais libres, j'ai eu un souci à l'arrière, ce qui m'a envoyé en tête-à-queue. Heureusement j'ai pu éviter de taper le mur trop fort, mais ma boîte de vitesse a été endommagée et nous avons dû la changer. C'est décevant de faire un bon tour de qualification pour ensuite recevoir une pénalité qui me renvoie en fond de grille. Nous allons maintenant travailler sur la stratégie pour essayer de revenir pendant la course."

21e - Charles Pic, Caterham : "Nous avons fait plusieurs changements hier soir et pendant la troisième séance d'essais libres, nous sommes passés du sous-virage de vendredi à du survirage aujourd'hui. Un ou deux changements supplémentaires nous ont permis ensuite, pour notre deuxième série de tours, de trouver un équilibre un peu plus positif sur la voiture. Nous avons débuté les qualifications avec les pneus tendres mais l'équilibre était encore perfectible ; le sous-virage était encore présent et cela a affecté mes deux runs en Q1. C'est dommage car il y a clairement du potentiel inexploité dans la voiture comparé à nos adversaires directs, mais il nous reste la course pour montrer de quoi nous sommes capables. Nous avons l'avantage en terme de rythme de course, et avec le bon niveau de dégradation des pneus que nous avons vu sur les longs relais, je pense qu'il y a un coup stratégique à jouer demain."

22e - Max Chilton, Marussia : "La journée a été difficile en général, particulièrement pendant les qualifications car j'avais un problème de DRS. J'étais plus rapide lors du premier tour lancé de mon second run, mais les pneus étaient déjà finis dès mon second tour lancé. C'est plutôt décevant car je pense que Jules et moi aurions encore été très près (l'un de l'autre). Si on considère ce que j'ai perdu avec le problème de DRS, mais aussi en effectuant trois tours lancés plutôt qu'un seul, nous pouvons dire que la perte de temps est significative. Cependant, demain est un autre jour et nous allons travailler fort pour qu'il soit positif."

Notes

*Räikkönen : Exclu des qualifications car le plancher de sa voiture n'a pas réussi le test de rigidité exécuté par la FIA. Départ en fond de grille ou à partir de la voie des stands.

**Bianchi : Pénalité de recul de 5 places sur la grille de départ suite au changement de sa boîte de vitesses.
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/abudhabi/motorsport/story/133355.html

avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Déclarations des pilotes - Course

Message par modena49 le Lun 4 Nov - 5:07


Après avoir effectué quelques beignes avec sa Red Bull, le champion 2013 a dédié sa victoire à ses parents, qui ont fait le voyage jusqu'à Abou Dabi


Suite au Grand Prix d'Abou Dabi couru sur le circuit de Yas Marina, dix-septième manche du championnat 2013, les pilotes commentent leurs performances.

Au terme d'une course mouvementée ayant débuté sous une éclipse solaire partielle, Sebastian Vettel a de nouveau dominé ; il remporte une septième victoire consécutive cette saison, égalant ainsi le record de victoires consécutives en une année établi par Michael Schumacher en 2004. Et avec Mark Webber loin derrière en piste mais aux côtés du nouveau quadruple champion sur le podium, Red Bull réalise son troisième doublé de 2013.

Nico Rosberg était très heureux de sa 3e place, car sa mission d'être "le meilleur des autres" est accomplie. Le pilote Mercedes a toutefois subi la pression de Romain Grosjean, dont la Lotus le talonnait pendant les derniers tours. Fernando Alonso est 5e, il limite les dommages pour Ferrari ; sous enquête après la course, les commissaires ont décidé de ne pas pénaliser l'Espagnol pour son retour en piste musclé aux côtés de Jean-Éric Vergne.

Pour Kimi Räikkönen, après sa menace de quitter Lotus et son exclusion des qualifications vu une monoplace non conforme, son abandon sur bris de suspension dès le départ a mis un terme très prématuré à sa course ; un week-end à oublier. Quant à Felipe Massa, qui s'est libéré des consignes d'équipe de Ferrari, le Brésilien a démontré qu'il pouvait longtemps retenir Alonso ; cela devait lui faire plaisir.

Les titres des pilotes et des constructeurs ont été réglés en Inde, mais les deux vice-championnats sont toujours à prendre. Le résumé du Grand Prix d'Abou Dabi est ici ; la galerie d'images du dimanche est ici ; le classement actuel du championnat 2013 est ici.

Vainqueur - Sebastian Vettel, Red Bull : "Cette journée a été incroyable. Le rythme que nous avions par moments était presque effrayant. J'étais vraiment très à l'aise sur les gommes tendres et j'ai pu creuser l'écart pendant les deux premiers tours. Je pense que c'est difficile, à titre de membre actif de cette équipe, de mettre en perspective des situations comme celle d'aujourd'hui. Lorsque je pense à tout ce que nous avons vécu ensemble au cours des dernières années, c'est incroyable d'être au sein d'un groupe aussi solide de personnes qui croient autant en leur métier. Faire partie de cela est merveilleux et me remplit de fierté. Piloter la voiture a été un grand plaisir pendant chaque tour. Les courses pendant lesquelles vous êtes entièrement en contrôle de la voiture sont rares, alors c'est spécial. Je n'ai pas réussi à faire le maximum hier (pendant les qualifications), mais nous avons corrigé cela aujourd'hui."

2e - Mark Webber, Red Bull : "Seb (Vettel) était sur une autre planète aujourd'hui ; il était très, très rapide pendant le premier relais. Il était super rapide et ses pneus ne s'usaient pas, c'est donc une recette désastreuse pour le reste du peloton, moi inclus. Nico (Rosberg) a effectué un très bon départ en comparaison de Sebastian et moi, mais heureusement la distance à parcourir avant d'atteindre le premier virage n'était pas très longue. J'ai attaqué Nico pendant le premier tour mais ensuite je devais prendre soin de mes pneumatiques, alors nous avons patienté jusqu'au 8e ou 9e tour. J'ai alors effectué une bonne manœuvre sur Nico pour reprendre la place. J'aurais bien aimé gagner, mais je suis 2e et je vais me rendre à Austin avec l'intention de faire mieux."


3e - Nico Rosberg, Mercedes : "J'ai effectué un excellent départ et j'ai pu immédiatement rattraper Mark (Webber). Je pensais qu'il y avait peut-être une chance de doubler Seb (Vettel) aussi, mais ce n'était pas tout à fait possible. J'ai poussé fort pendant le premier relais sur la gomme tendre, mais le deuxième relais n'était pas aussi bon et la voiture avait beaucoup de survirage sur la gomme medium, alors Mark a pu me dépasser. Suite au deuxième arrêt, les réglages étaient beaucoup plus efficaces et j'ai réalisé de très bons chronos. Nous ne sommes pas tout à fait parvenus à nous battre contre les Red Bull aujourd'hui, mais au moins nous étions plus près de l'une d'elles, alors nous avons espoir de réussir cela au cours des deux dernières courses. À titre d'équipe, nous avons récolté un grand nombre de points pour le championnat des constructeurs ce week-end et j'en suis très heureux."

4e - Romain Grosjean, Lotus : "La course a été très longue. J'ai pris un bon départ, j'y ai gagné deux places dans les premiers virages, mais ensuite, j'ai perdu beaucoup de temps derrière la Force India. Je pouvais la dépasser avec le DRS, mais elle avait une bien meilleure vitesse de pointe et pouvait me repasser sur la ligne droite suivante. Ce relais médian nous a coûté une chance de podium. Sur la performance, j'aurais même peut-être pu attaquer Mark (Webber) pour la 2e place, mais quelques fois cela se passe comme ça. C'est dommage de n'avoir pas pu enchaîner sur un quatrième podium de suite. Mais repartir avec une 4e place après deux jours difficiles, c'est un résultat décent."

5e - Fernando Alonso, Ferrari : "Je suis heureux d'avoir marqué des points pour l'équipe au terme d'une dure course, et ainsi conclure un week-end très difficile pour nous. Vu l'écart qui nous séparait du top 4, je n'aurais certainement pas pu faire davantage. Puisque je démarrais loin dans le peloton, il était inévitable que je me retrouve coincé dans la circulation ; alors après avoir réussi un bon départ, j'ai tenté autant de dépassements que possible. Puisque je me retrouvais continuellement derrière d'autres voitures, il devenait impossible de considérer une stratégie à un arrêt. De toute évidence, il valait mieux faire deux arrêts et attaquer. Puisque les gommes mediums tenaient très bien le coup, nous avons chaussé les tendres pour effectuer un court relais pendant lequel j'ai enchaîné une série de tours rapides. En ce qui concerne l'incident avec Vergne immédiatement après mon second arrêt, je ne sais pas ce que les commissaires vont dire (aucune sanction, ndlr), mais le règlement stipule que si vous êtes à la hauteur d'une autre voiture en piste, vous pouvez utiliser tout l'espace. Mais il s'agit là d'un seul incident au cours d'une épreuve qui, pour moi, a été fantastique. Et maintenant, si nous ne voulons pas abandonner notre combat dans le championnat des constructeurs, nous devrons absolument faire mieux lors des deux dernières courses et terminer sur le podium."

6e - Paul di Resta, Force India : "C'est un superbe feeling de terminer 6e et d'avoir réussi à faire fonctionner notre stratégie à un arrêt. J'ai dit hier que nous avions choisi des réglages en fonction de la course (plutôt que les qualifications) et cela s'est vraiment avéré payant aujourd'hui. Parfois il fallait être très rapide, et parfois il fallait gérer le rythme et prendre soin des pneumatiques. Je me battais contre Fernando (Alonso) et Lewis (Hamilton) vers la fin de la course, mais il était impossible de retenir Fernando car il roulait sur des pneus tendres beaucoup plus neufs que les miens. Lewis était sur des mediums, alors je me suis assuré de bien exécuter mes sorties à la chicane et dans l'épingle avant d'entamer les longues lignes droites, et cela m'a permis de rester devant. Ces huit points, c'est exactement ce dont nous avions besoin et tout le monde dans l'équipe mérite un grand bravo pour tous les efforts investis cette semaine. Cela fait deux bons week-ends de suite, alors nous nous rendrons à Austin déterminés à maintenir cet élan."

7e - Lewis Hamilton, Mercedes : "Ce fut une course très dure pour moi ce soir. Les choses ne se sont pas tout à fait enchaînées comme je le souhaitais et je ne sais pas vraiment pourquoi car j'ai tout donné en piste. J'avais des problèmes d'adhérence, et c'est très difficile de dépasser ici lorsque vous êtes coincé dans la circulation bien sûr, mais nous devons aussi comprendre pourquoi je n'arrive pas à tirer le maximum de performance de la voiture en ce moment. Les gars ont travaillé très fort ce week-end pour réparer ma voiture à temps pour la course, alors c'est frustrant de ne pas avoir été en mesure de faire mieux pour eux. Un énorme merci à tous pour leurs efforts. C'est super d'avoir augmenté notre avance pour la 2e place dans le championnat des constructeurs. Tous les points comptent, mais Nico (Rosberg) a vraiment fait de l'excellent boulot aujourd'hui pour maximiser le potentiel de la voiture. J'espère que les deux dernières courses seront meilleures pour moi et je suis pressé de relever ce défi."


8e - Felipe Massa, Ferrari : "Aujourd'hui, j'étais compétitif du départ jusqu'à l'arrivée et j'ai réussi plusieurs manœuvres de dépassement aux commandes d'une voiture qui se comportait bien. Ce fut une superbe course. Notre stratégie initiale ne comptait qu'un seul arrêt, mais nous avons réalisé que le rythme était trop rapide pour les pneumatiques arrière et leur usure s'est avérée plus importante que prévu, alors nous avons décidé de ne pas prendre de risques et de passer à une stratégie à deux arrêts. Chausser la gomme medium plutôt que la tendre (pour mon dernier relais) n'était pas la meilleure décision, car les pneus tendres étaient au moins une seconde au tour plus rapides. J'étais parvenu à compléter 19 tours sur des tendres pendant mon premier relais et cela n'aurait pas été un problème de faire la même chose pendant la dernière partie de la course. C'est vraiment dommage car nous aurions pu terminer au moins 5e, mais même si ce n'est pas le résultat que nous méritions, je suis néanmoins satisfait de mes performances. Nous nous rendrons maintenant au Texas et au Brésil, deux circuits qui devraient mieux convenir à notre voiture, du moins sur le papier. J'espère être aussi compétitif là-bas."

9e - Sergio Pérez, McLaren : "Ce fut une course très compliquée et plus dure que ce à quoi nous nous attendions. J'ai eu quelques difficultés sur mon premier train de pneus medium et je ne sais pas trop pourquoi. La dégradation à l'arrière était mauvaise et j'avais peu de motricité. Nous avions opté pour des réglages à faibles appuis dans l'espoir de dépasser des voitures pendant la course, mais, malgré cela, il m'était difficile de doubler. Et le fait d'avoir passé une bonne partie de la course coincé dans le trafic a rendu les choses très difficiles. Cependant, c'était néanmoins plaisant de prendre la 9e place à Adrian (Sutil) pendant le dernier tour. C'est un point de plus pour l'équipe et même si cela semble peu, c'est toujours utile. La prochaine course aura lieu à Austin (États-Unis) ; j'ai très hâte de courir à nouveau si près de chez moi (Mexique) et de rencontrer les gens qui m'ont si bien soutenu au cours de cette saison difficile."

10e - Adrian Sutil, Force India : "Considérant le fait que j'ai démarré de la 17e place, je suis très satisfait d'avoir marqué un point et je suis heureux de notre résultat d'équipe. Cela n'a pas été un week-end facile vu les problèmes que j'ai vécus pendant les essais et les qualifications, mais la stratégie employée aujourd'hui était la bonne et cela nous a rapporté un point. J'étais devant Pérez pendant le dernier tour, mais cela faisait 27 tours que je bouclais sur des gommes tendres, alors il était très difficile de défendre ma position car je n'avais plus d'adhérence à la sortie des virages lents. Les points marqués lors de ces deux dernières courses sont très importants pour le championnat des constructeurs."

11e - Pastor Maldonado, Williams : "Cette course a été très difficile en termes de gestion des pneumatiques, mais nous avons plutôt bien réussi. Je ressens clairement que le rythme ainsi que la stabilité de la voiture sont meilleurs grâce au nouvel ensemble aérodynamique que nous avons installé ce week-end ; à mesure que la course progressait, la voiture s'améliorait. Malheureusement, je suis revenu dans la circulation suite à mon deuxième arrêt, donc je n'ai pu vraiment profiter de notre rythme. À la fin, j'ai dû me contenter d'un résultat juste en dehors des points. Mais dans l'ensemble, nous avons fait de bons pas en avant ce week-end et cela va nous motiver pour la prochaine course."

12e - Jenson Button, McLaren : "Vous devez créer vos propres opportunités lorsque vous démarrez de la 12e place, où la congestion du premier tour est inévitable. Et en effet, il y a eu quelques touchettes dans le virage 1. J'ai bloqué mes roues avant, je ne suis pas parvenu à suffisamment ralentir la voiture et j'ai frappé l'arrière de Paul (di Resta), ce qui a cassé une dérive sur mon aileron avant. C'est vraiment dommage de toujours avoir ces incidents pendant le premier tour, surtout que la voiture fonctionne raisonnablement bien maintenant. Je me suis retrouvé dans une situation similaire au cours des deux dernières manches et la chance ne m'a toujours pas souri. J'ai néanmoins réussi à boucler 44 tours sur la gomme medium, alors en termes de tirer le maximum de ce que nous avons à notre disposition, c'était positif. Donc, dans l'ensemble, en considérant à quel point j'étais en retard au terme du deuxième tour (suite à mon arrêt imprévu), terminer si près du top 10 n'est pas si mal."


13e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Nous espérions un meilleur résultat ce week-end, alors nous ne sommes pas satisfaits. Le rythme est là, mais les qualifications d'hier ont affecté notre course d'aujourd'hui. Et notre stratégie n'était pas idéale non plus. J'ai néanmoins mené de bons combats aujourd'hui, ce que j'ai bien apprécié, alors je vais retenir les positifs et me tourner vers Austin."

14e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Je ne sais pas trop ce qui est arrivé aujourd'hui. J'étais à l'aise dans la voiture depuis le début du week-end, mais j'avais des problèmes dès le premier tour. Tout l'équilibre avait disparu, je ne sais pas pourquoi, et ma confiance s'est alors dissipée. J'avais beaucoup de sous-virage pendant les deux premiers relais. Je n'arrivais pas à tourner la voiture et cela me coûtait très cher au niveau des chronos. Ensuite, j'ai été libéré prématurément lors de mon deuxième arrêt et je me suis retrouvé avec une pénalité de passage par la voie des stands, ce qui était également très coûteux en temps. Nous devons maintenant analyser tout cela et comprendre pourquoi la voiture se comportait de manière si différente aujourd'hui. C'est décevant, car nous avions des chances réalistes de marquer des points."

15e - Valtteri Bottas, Williams : "Je ne pense pas que cette 15e place est vraiment représentative du rythme que nous avions aujourd'hui. Ma course a été compromise dès le premier tour lorsque les deux Caterham sont passées devant ; elles étaient chaussées de gommes tendres, donc elles avaient plus de grip que moi et ont pu me dépasser. Lorsque mes gommes medium ont atteint la bonne température, mon rythme de course était très bon et je pouvais me battre très solidement contre les voitures qui m'entouraient. Le positif de ce week-end, c'est que la voiture se comportait mieux, donc nous avons clairement progressé. C'est prometteur pour les deux dernières courses."

16e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "Ce n'était pas du tout la course que j'espérais. Dans cette discipline, c'est difficile de récupérer si vous ratez votre départ, alors je vais analyser les données pour comprendre ce qu'il s'est passé. La voiture s'est mal élancée et ensuite c'était un peu chaotique dans le virage 1, donc je me suis retrouvé dans le groupe qui me poursuivait. J'ai dû sortir large pour éviter des accidents et à partir de ce moment, ma course était ruinée. Notre rythme est insuffisant en ce moment pour rejoindre le top 10 si quelque chose de ce genre survient. Nous devons voir comment nous pourrions exécuter de meilleurs départs car lorsque c'est réussi à ce niveau-là, nous marquons habituellement des points."

17e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Ce résultat est très décevant. Pour résumer, tenter une stratégie à un arrêt était la bonne décision, mais nous sommes passés de la gomme tendre à la medium un peu trop tôt, alors mes pneus étaient morts vers la fin, juste au moment où le groupe de voitures qui me poursuivait m'a rattrapé. Le plan initial était de faire deux arrêts, mais en voyant comment la course se développait, nous avons décidé de prendre un risque qui ne s'est pas avéré payant. J'ai tout tenté pour garder les pneumatiques en vie mais cela n'a pas suffi. C'est dommage car j'étais dans les points pendant la majorité de la course, la voiture se comportait bien et j'avais un bon rythme. Il semble que la chance m'a tout simplement abandonné cette saison, car ce n'est pas la première fois que je mène de bonnes courses mais que les circonstances jouent ensuite contre moi. Quant à l'incident avec Alonso, cela fait un bout de temps déjà qu'un pilote est pénalisé s'il place une roue à l'extérieur de la piste pendant un dépassement, et dans son cas ses quatre pneus étaient de l'autre côté de la ligne. Mais quoi qu'il en soit, il m'aurait doublé dès la prochaine ligne droite car j'étais déjà en difficulté avec mes pneus à ce moment-là."


18e - Giedo van der Garde, Caterham : "Je dois dire que c'est l'une de mes plus belles courses. La voiture était fantastique aujourd'hui et le travail des gars lors des arrêts au stand nous a vraiment aidés pendant cette course. Au départ, j'étais devant Räikkönen qui a touché l'arrière gauche de ma voiture au premier virage. J'ai failli partir en tête-à-queue et j'ai perdu beaucoup de temps par rapport à mon coéquipier et Chilton. Je suis évidemment ravi que la chance ait tournée en ma faveur cette fois car Charles et moi avons pu dépasser Chilton et Bottas dans les deux premiers tours. La voiture était superbe, vraiment bien équilibrée. Lors de notre premier arrêt, je suis passé des pneumatiques tendres aux pneumatiques mediums et j'ai vraiment pu attaquer de partout, j'avais un peu de survirage mais rien de très important."

"J'étais derrière mon coéquipier après les premiers arrêts, mais j'étais plus rapide et l'équipe lui a demandé de me laisser passer. Sur une piste claire, j'ai pu attaquer à nouveau et creuser l'écart par rapport à lui jusqu'au drapeau à damier. Nous savons que nous avons besoin de plus de chance, et que des choses arrivent aux voitures qui sont devant, pour que nous puissions remporter la 10e place du Championnat, mais cela fait du bien d'avoir terminé aussi loin devant nos rivaux directs. Nous devons essayer de continuer comme cela lors des deux dernières courses et je sais que si les choses peuvent tourner en notre faveur, il y a moyen de terminer ma première année (en F1) sur une note vraiment positive."

19e - Charles Pic, Caterham : "J'ai eu du sous-virage sur la voiture pendant tout le week-end et cela a continué pendant la course. J'ai pris un bon départ, j'ai passé Chilton et Bottas à la fin du deuxième tour, et j'ai réussi à prendre de l'avance immédiatement jusqu'au premier arrêt, au 8e tour, lorsque nous avons chaussé les pneumatiques mediums à la place des tendres. Dans le deuxième relais, la voiture n'avait plus aucun équilibre mais j'ai réussi à m'en sortir. J'étais devant Giedo (van der Garde) mais l'équipe m'a dit de le laisser passer, ce que j'ai fait. Au vu du comportement de la voiture, je ne pouvais pas faire beaucoup plus. La situation a perduré à peu près jusqu'au drapeau à damier, même si le dernier relais s'est un peu mieux déroulé, mais c'était très loin de ce à quoi je m'attendais."

20e - Jules Bianchi, Marussia : "Je pense que nous sommes assez surpris de notre performance aujourd'hui, surtout que nous avions semblé progresser en qualification. Je dois dire que la course a été très longue. L'équilibre de la voiture n'était pas celui que nous attendions et j'ai dû attaquer énormément pour suivre les Caterham, ce qui n'est pas quelque chose d'idéal lorsque vous devez gérer vos pneumatiques. Je pense que nous aurons à jeter un coup d'œil à plusieurs choses avant d'aller à Austin car, en théorie, nos développements semblaient positifs. Ce fut un week-end difficile alors nous espérons de meilleures choses lors des deux dernières courses."

21e - Max Chilton, Marussia : "La course a été difficile pour nous aujourd'hui. Nous avons fait des progrès ce week-end, mais pour une raison que j'ignore nous n'avons pas pu les concrétiser. Le départ a été bon, une fois de plus, alors bravo à l'équipe pour avoir réglé cela car à cet égard, c'est plutôt bien réussi depuis quelques manches. Pendant la course, l'équilibre de la voiture a été difficile et nous devions batailler pour trouver le bon rythme. C'est dommage car nos développements ont semblé apporter des choses, mais dans la course ce ne fut pas vraiment le cas aujourd'hui. Il y a du positif cependant ; j'ai encore terminé une course, cela fait maintenant 17 sur 17, et bien sûr nous tenons toujours notre 10e position dans le classement des constructeurs. Nous devons bien faire lors des deux dernières courses, alors je pense que nous avons encore beaucoup de travail à faire avant d'arriver à Austin."

Abandons

Kimi Räikkönen, Lotus (suspension, 1er tour) : "Au premier virage il y a eu des contacts devant moi, alors je me suis serré sur l'intérieur. Malheureusement, une Caterham a touché ma roue avant et cela a cassé une biellette de suspension. Ce n'était pas un gros choc, mais l'angle l'a accentué. Ce n'est jamais facile de démarrer du fond de la grille, mais après la pénalité, c'était un meilleur choix pour jouer notre chance que de s'élancer de la voie des stands. Le début de week-end avait été difficile mais cela s'était bien passé hier, alors c'est dommage de n'avoir pas pu partir de ma place de qualification. Cela arrive parfois, c'est juste de la malchance."
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/abudhabi/motorsport/story/133617.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum