FORUM MODENA49 de SPORT MOTORISE

Grand Prix d'Austin Amérique d'éclarations des pilotes qualifications et course

Aller en bas

Grand Prix d'Austin Amérique d'éclarations des pilotes qualifications et course

Message par modena49 le Dim 17 Nov - 5:08



Suite à la séance de qualification du Grand Prix des États-Unis sur le Circuit des Amériques, les pilotes commentent leurs performances.

Ce fut un autre beau duel entre les pilotes Red Bull Racing, mais cette fois Sebastian Vettel s'est imposé par un dixième de seconde devant Mark Webber ; cela demeure néanmoins une première ligne 100 % RBR sur la grille de départ d'Austin. Romain Grosjean est le mieux placé pour passer à l'assaut. Aux côtés du pilote Lotus, Nico Hülkenberg impressionne encore après s'être emparé de la 4e place au volant de sa Sauber. Lewis Hamilton (Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari) complètent le top 6, chacun espérant que sa stratégie lui sourira.

La réussite du jour est sûrement la 8e place de Heikki Kovalainen, le suppléant de Kimi Räikkönen chez Lotus pour les deux dernières courses de la saison. Le résultat du Finlandais, qui n'avait jamais piloté la E21 avant hier matin lors des essais libres, est surprenante. Pendant ce temps, Pastor Maldonado (18e) laisse entendre que Williams investit moins d'efforts sur sa voiture que celle de Valtteri Bottas (9e) et se dit heureux de n'avoir qu'un autre week-end de course à faire avec l'équipe... belle ambiance.

Le résumé des qualifications américaines est ici ; la galerie d'images du samedi est ici.

Pole position - Sebastian Vettel, Red Bull : "Bien sûr, c'est super pour l'équipe d'avoir les deux voitures sur la première ligne. Ce fut une séance difficile car le vent est beaucoup plus fort que ce matin. Cela influence le comportement de la voiture et ce n'est pas si facile à contrôler, particulièrement dans les virages. Je n'étais pas si satisfait de mon premier run pendant la Q3, mais je pense avoir bien réussi mon dernier tour et cela a suffi. C'était très serré avec Mark. Il semble se rapprocher de plus en plus à mesure que progresse le week-end, mais heureusement je suis parvenu à rester devant. Je pense qu'il a peut-être commis une erreur pendant son dernier tour. Je suis très heureux d'être en pole position, j'aime cet endroit et ce circuit, et j'ai hâte à demain. Démarrer du côté propre de la piste est un facteur important. Nous verrons ce que nous pourrons faire."

2e - Mark Webber, Red Bull : "Je ne pensais pas en avoir fait assez lors de mon second run pendant la Q3. Nous pouvions chacun faire deux tentatives avec deux trains de gommes medium. La première partie de mon dernier tour était très bon, j'en étais heureux, mais je n'ai pas tout à fait réussi les virages 19 et 20. Si j'avais reproduit ce que j'avais fait au début de la Q3, cela aurait probablement suffi. Mais j'ai tenté d'en tirer un peu plus de la voiture et dans de telles conditions, vous pouvez facilement en faire un peu trop. Parfois vous êtes satisfait et vous pensez avoir fait de votre mieux, mais aujourd'hui la pole m'a filé entre les doigts. Bravo à Seb (Vettel), il a bien enchaîné les trois secteurs alors que moi j'ai bien enchaîné deux secteurs et demi. J'en ai perdu dans le dernier secteur, tout simplement. C'est décevant, mais je suis néanmoins plutôt heureux d'être 2e."


3e - Romain Grosjean, Lotus : "Le week-end n'a pas été des plus faciles pour trouver le bon équilibre de la voiture, alors se trouver 3e sur la grille est un beau résultat. Nous avons réussi à sortir de la Q1 en pneus durs, ce qui n'était pas le plan prévu. C'était une bonne surprise et cela nous a ouvert des options pour les deux étapes suivantes. C'est super pour l'équipe que Heikki (Kovalainen) soit aussi dans le top 10, surtout que les Mercedes et les Ferrari ont un peu souffert, ce qui nous arrange dans notre combat pour le championnat du monde des constructeurs. J'espère donc que nous allons pouvoir marquer de gros points avec les deux voitures. Sebastian (Vettel) et Mark (Webber) étaient vraiment très rapides aujourd'hui. Mais, évidemment, nous allons tout donner pour aiguillonner les Bulls. Nous sommes au Texas après tout !"

4e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Je suis très à l'aise dans la voiture depuis le début du week-end, mais c'était différent pendant la Q1 car le vent soufflait plus fort que ce matin, lors de la dernière période d'essais libres. C'était un vent de dos à la sortie du virage 1 qui nous suivait dans le premier secteur et dans une partie du deuxième. C'était difficile car notre voiture est plutôt sensible au vent, mais nous avons apporté quelques changements et tout s'est bien passé pendant la Q3. Je suis satisfait de mon tour et je pense que ce résultat est le maximum que nous pouvions réussir aujourd'hui. La 4e place, c'est une bonne position de départ en vue de la course."

5e - Lewis Hamilton, Mercedes : "C'était vraiment très difficile cet après-midi. Je suis satisfait de cette 5e place, mais bien entendu, j'aurais préféré me battre pour une position sur les deux premières lignes. La voiture est rapide et bien équilibrée, mais je n'arrivais pas à faire fonctionner les pneus. La piste était complètement différente de ce que nous avions ce matin pendant la dernière séance d'essais libres ; les rafales étaient fortes et cela affecte beaucoup le comportement de notre voiture. Elle semblait vraiment très compétitive pendant les essais, alors j'espère que nous avons choisi les bons réglages en prévision de demain. Il faudra réussir un bon départ et si nous y parvenons, il restera encore beaucoup de choses pour lesquelles nous battre."

6e - Fernando Alonso, Ferrari : "Je suis raisonnablement satisfait du résultat de ces qualifications, car suite aux problèmes que nous avions depuis le début du week-end ou presque, et même pendant la Q1, nous avions peu d'espoir d'accéder à la Q3. Cela démontre à quel point la situation peut changer lorsque la température de la piste monte de 10 degrés. Nous avons beaucoup de difficultés pour bien faire fonctionner les pneumatiques ici, surtout pendant les séances matinales lorsque les températures sont plus basses. Mais après avoir vu notre rythme cet après-midi, je pense que la météo ensoleillée annoncée pour demain pourrait nous aider à faire une bonne course. Ce serait bien de rejoindre le podium, mais mon objectif principal est d'aider l'équipe à s'emparer de la deuxième place dans le championnat des constructeurs. Pour accomplir cela nous devons battre les Mercedes, préférablement dès le départ car cela dictera le déroulement de notre course. Mais ce ne sera pas facile car le côté sale de la piste, ici à Austin, est l'un des pires de toute l'année."

7e - Sergio Pérez, McLaren : "Je suis très content bien sûr, mais lorsque vous êtes si près des voitures qui vous devancent, vous souhaitez toujours mieux. Donc, à cet égard, je suis un peu déçu. Mais si on m'avait dit avant les qualifications que je serais 7e sur la grille, j'aurais signé tout de suite. Je me sentais très détendu et focalisé pendant les qualifications. Je suis un pilote de course, c'est mon métier depuis toujours. Lorsque je suis dans la voiture, j'oublie tout le reste et je me concentre sur mes performances. Demain, je vais courir devant mon public et cela me rend très fier. Je vais démarrer du côté propre de la piste, alors j'espère réussir un bon départ et j'espère surtout donner un excellent spectacle pour tous mes fans mexicains."


8e - Heikki Kovalainen, Lotus : "Depuis hier, je savais que nous avions une bonne voiture, mais je ne m'étais pas vraiment fixé d'objectif pour les qualifications. Je crois que j'ai à peu près tiré le maximum possible aujourd'hui, parce que j'ai eu un peu plus de mal qu'hier avec la température plus froide cet après-midi. Dans l'ensemble, pour l'instant tout est positif et je suis dans le top 10. Je ne veux pas faire de prédictions, mais Kimi (Räikkönen) a déjà réussi de très belles remontées en partant de positions similaires. Alors j'espère que nous ferons encore une bonne journée demain."

9e - Valtteri Bottas, Williams : "J'ai vraiment aimé ma journée et je suis heureux de cette performance. Pour être honnête, je m'attendais à un peu plus pendant la Q3 cas nous étions très compétitifs pendant la Q1 et la Q2. Je suis très heureux pour l'équipe ; elle a fait de l'excellent boulot et la voiture s'est grandement améliorée entre les essais et les qualifications. Nous sommes en bonne position pour demain, alors nous devrons en profiter et tenter de marquer des points pendant la course."

*10e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Dans l'ensemble, ce fut une bonne séance qualificative. Puisque le vent soufflait plus fort, il était difficile de choisir la bonne façon de réchauffer les pneumatiques pour bien les exploiter. Nous avons considéré plusieurs stratégies, puis nous avons décidé de compléter un tour de chauffe et ensuite tout donner. C'était plutôt difficile et ce n'était pas le meilleur des tours, mais atteindre la Q3 c'est positif. Surtout ici à Austin, car avec tout le soutien que nous avons de la part des fans ici, c'est super d'avoir deux Mexicains (avec Pérez, ndlr) dans le top 10 de la grille."

11e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "Dans l'ensemble, je suis plutôt content de cette 11e place car elle est clairement très proche des portes de la Q3. Cependant, l'équilibre de la voiture me frustrait pendant la Q1 et je me considère très chanceux d'avoir accédé à la Q2. Je crois que les grands vents rendaient la vie difficile pour tout le monde, je ne pense pas être le seul à avoir eu des problèmes. Je suis plutôt heureux de mon tour en Q2 même si la voiture était très instable. J'ai maintenant hâte à la course. Je suis juste à l'extérieur du top 10, je serai du côté propre de la piste et j'aurai le libre choix pour les pneumatiques."

12e - Paul di Resta, Force India : "Je suis raisonnablement satisfait de ce résultat car ce circuit ne convient pas particulièrement à mon style de pilotage. Le vent soufflait beaucoup plus fort pendant les qualifications, ce qui a rendu les conditions difficiles, mais je pense avoir fait le maximum. Nous avons fait mieux que certaines voitures plus rapides et au final, je n'étais qu'à un dixième de seconde de la Q3. Je suis retourné en piste pour faire un dernier tour lancé pendant la Q2, mais je suis tombé sur Lewis (Hamilton) qui rafraîchissait ses pneus. Mon tour a été compromis alors nous avons abandonné ce run. Cependant, nous aurons le libre choix en ce qui concerne les pneus à chausser pour le départ, et nous avons démontré depuis quelque temps que nos performances pendant les courses sont notre point fort. Si nous parvenons à effectuer un bon départ et à optimiser notre stratégie, les points seront à notre portée."


**13e - Jenson Button, McLaren : "Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je n'arrivais pas à trouver ni l'équilibre, ni l'adhérence. Je n'avais tout simplement pas de rythme. C'est dur, surtout lorsque nous semblions plutôt rapides depuis le début du week-end. Je ne sais pas pourquoi notre rythme a disparu pendant les qualifications, et ce n'est pas la première fois que cela arrive. Ce ne sont pas nécessairement les conditions météo qui sont en cause, puisque d'autres pilotes semblaient bien se débrouiller, mais cela a peut-être contribué. Nous allons enquêter. C'était néanmoins bizarre, surtout lorsque vous voyez que Valtteri (Bottas) a été le plus rapide pendant la Q1 alors que son coéquipier (Pastor Maldonado) n'a pas pu accéder à la Q2. Ma pénalité de recul de trois places signifie que je vais démarrer de la 16e place. Ce n'est pas idéal car cela signifie non seulement que je partirai de loin, mais aussi que je serai du côté sale de la grille."

14e - Nico Rosberg, Mercedes : "J'avais de réels problèmes aujourd'hui pour atteindre la plage d'opération optimale des pneumatiques. C'est vraiment très décevant de ne pas avoir atteint la Q3. Nous roulons avec des pneus très durs sur une surface très douce, alors dans de telles conditions il faut trouver le bon compromis et c'est pourquoi nous avons vu plusieurs surprises parmi les résultats aujourd'hui. Il devrait faire plus chaud demain et ce sera mieux pour nous, mais démarrer de si loin n'est pas idéal. Nous avons beaucoup travaillé sur notre rythme de course, alors la voiture devrait être compétitive demain. Je vais tout donner pour progresser, dépasser quelques pilotes et marquer de bons points."

15e - Felipe Massa, Ferrari : "Ce furent des qualifications très difficiles. Je n'arrive pas à piloter la voiture convenablement depuis hier après-midi ; quelque chose cloche et nous ne savons pas encore pourquoi. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un problème spécifique, mais j'ai vraiment très peu de grip, autant à l'avant comme à l'arrière, et je n'étais pas rapide peu importe le type de gomme. C'est très étrange car Fernando (Alonso) est parvenu à mieux s'adapter à l'ensemble voiture-pneus et je n'arrive pas à comprendre pourquoi je ne suis pas en mesure d'en faire autant, surtout que j'aime beaucoup cette piste. Je ne m'attendais jamais à avoir autant de difficultés. Nous devons maintenant trouver une solution pour demain, car même si la course s'annonce difficile, nous devrons faire le maximum pour progresser et ramener des points qui seront très importants pour le classement des constructeurs."

16e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Je ne peux expliquer mes performances, ou plutôt mon manque de performances, cet après-midi. Nous avons des problèmes avec la voiture depuis le début du week-end, mais la situation s'était améliorée pendant la troisième période d'essais libres. Et cet après-midi, dès mon premier tour pendant la Q1, j'avais des problèmes avec la gomme dure. Cependant, lorsque j'ai chaussé la gomme medium, j'ai soudainement gagné deux secondes, la voiture se comportait bien, j'ai réalisé un bon chrono et j'étais beaucoup plus heureux. Mais pendant la Q2, alors que j'avais choisi de faire un seul tour lancé sur un train neuf de gommes medium, la voiture était redevenue très difficile à piloter. C'est peut-être lié au réchauffement des pneus car c'est très difficile de faire monter leur température ; nous devrons regarder cela de plus près. Mais dans l'ensemble, je n'étais tout simplement pas à l'aise dans la voiture. Nous verrons comment les choses se dérouleront demain. J'espère que les améliorations apportées hier soir s'avéreront payantes sur les longs relais."

17e - Adrian Sutil, Force India : "Ce résultat est décevant. La voiture était rapide pendant toutes les séances d'essais, mais les choses ne se sont pas déroulées comme prévu aujourd'hui. J'ai dû dépasser plusieurs voitures pendant mon tour lancé en Q1, incluant une Marussia dans le dernier virage, et cela m'a coûté une place dans la Q2. J'ai entamé un autre tour lancé, mais le disque de frein à l'avant droit a éclaté et cela a mis fin à mes qualifications, alors je vais démarrer de la 17e place. J'espère que nous pourrons faire quelque chose avec la stratégie pour tenter de progresser jusque dans les points demain."


18e - Pastor Maldonado, Williams : "Nous avons des difficultés ce week-end et cette séance l'a démontré. Je n'ai pas de bonnes sensations dans la voiture en termes de pression et de température des pneus, alors nous devons regarder cela de plus près. J'ai été retenu par un peu de trafic, c'est pourquoi nous n'avons pas rejoint la Q2. Après avoir démarré de cette position demain, nous tenterons de faire de notre mieux pendant la course."

19e - Giedo van der Garde, Caterham : "Nous avons choisi de faire deux runs de trois tours pendant les qualifications, et je dois dire que je suis très satisfait du résultat. Si l'on considère que c'est un nouveau circuit pour moi, et que je n'ai pas roulé pendant la première période d'essais libres, je dirais que se positionner devant nos adversaires, c'est du beau travail. La voiture se comportait vraiment bien pendant la Q1. Je ne suis pas sûr si nous aurions pu en tirer davantage, mais quoi qu'il en soit, nous allons démarrer de la 19e place demain et je pense que ce sera une course excitante."

20e - Jules Bianchi, Marussia : "Après tous les problèmes vécus jusqu'à maintenant ce week-end, nous devions absolument trouver de bonnes solutions à temps pour les qualifications. Je suis très heureux que nous ayons réussi à faire cela, et même si nous avons manqué de temps pour bien régler la voiture, nous avons suffisamment progressé pour séparer les Caterham. Sachant où nous en étions au début, c'est un bon résultat. Si l'équilibre de la voiture était meilleur, qui sait, il aurait peut-être été possible de passer devant van der Garde car nous ne sommes séparés que par quelques centièmes. De plus, il y avait beaucoup de vent dans le premier secteur, alors si nous regardons l'ensemble de la situation, il faut être plutôt satisfait du résultat. Merci à l'équipe pour tout le travail qui a été investi pour résoudre nos problèmes. Nous pouvons maintenant aborder la course en se sentant un peu plus confiants."

***21e - Charles Pic, Caterham : "Comparé à ce que j'avais pendant la troisième période d'essais libres ce matin, l'équilibre de la voiture était très différent pendant les qualifications. Peut-être que le changement de direction du vent nous a affecté un peu, mais la voiture sous-virait des virages 4 à 9 et dans le virage 11, et ensuite elle survirait à la sortie des virages 13 et 19. Je n'arrivais plus vraiment à attaquer comme je l'avais fait pendant les essais. De toute façon, j'ai une pénalité car nous avons dû changer la boîte de vitesses ce matin, alors je m'attendais à reculer quoi qu'il arrive. Malgré cela, j'aurais bien aimé conserver le rythme que j'avais pendant les essais."

****22e - Max Chilton, Marussia : "Je suis un peu déçu de mon résultat. Nous avons des difficultés avec l'équilibre de la voiture depuis le début du week-end. En ce qui concerne les réglages, nous sommes revenus au point de départ pour tenter de réduire l'instabilité, mais la situation s'est détériorée davantage et nous avons dû essayer plusieurs choses pour l'améliorer. En fait, j'étais plutôt satisfait de mon tour rapide cet après-midi, mais la vitesse n'y était pas, alors c'est frustrant. Notre voiture se comporte toujours mieux en conditions de course et c'est là-dessus que je vais me focaliser. Donc, nous espérons faire mieux demain."

Notes

*Gutiérrez : Pénalité de recul de 10 places, pour avoir louvoyé devant un pilote sur un tour lancé (Pastor Maldonado) pendant les qualifications.

**Button : Pénalité de recul de 3 places sur la grille de départ, pour avoir dépassé une voiture sous conditions de drapeau rouge lors de la première période d'essais libres.

***Pic : Pénalité de recul de 5 places sur la grille de départ, pour changement prématuré de boîte de vitesses.

****Chilton : Pénalité de passage par la voie des stands à respecter avant le cinquième tour de la course, pour avoir retardé deux pilotes (Pastor Maldonado et Adrian Sutil) pendant les qualifications.
© ESPN Sports Media Ltd.
http://fr.espnf1.com/usa/motorsport/story/135625.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Déclarations des pilotes - Course

Message par modena49 le Lun 18 Nov - 4:41


Suite au Grand Prix des États-Unis couru sur le Circuit des Amériques, dix-huitième manche du championnat 2013, les pilotes commentent leurs performances.

L'épreuve n'a pas été aussi spectaculaire que l'an dernier, mais Sebastian Vettel est toujours aussi impressionnant en cette fin de saison. Même si l'écart était moins grand devant ses adversaires, le pilote Red Bull a signé une 8e victoire consécutive. Il a dit à son équipe de "profiter de ces moments cars ils pourraient ne pas durer", signe de l'incertitude que représente la nouvelle réglementation technique de 2014.

En terminant 2e, Romain Grosjean égale son meilleur résultat en carrière (Canada 2012). Le pilote Lotus a bien résisté à Mark Webber, qui aurait bien aimé réaliser un doublé pour Red Bull. Lewis Hamilton (Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari) complètent le top 5. Ce dernier est officiellement vice-champion de la saison 2013.

Soulignons le bel effort du suppléant Heikki Kovalainen, bien parti pour marquer des points avant qu'un changement de l'aileron avant de sa Lotus s'impose. Malgré les tensions avec Pastor Maldonado, le bonheur règne dans le clan Williams : en terminant 8e, Valtteri Bottas a signé son meilleur résultat en carrière, marqué ses premiers points en F1 et quasi-assuré la (bien que modeste) 9e place de Williams dans le championnat des constructeurs.

Le résumé du Grand Prix des États-Unis est ici ; la galerie d'images du dimanche est ici ; le classement actuel du championnat 2013 est ici.

Vainqueur - Sebastian Vettel, Red Bull : "C'est le lendemain, habituellement le lundi, que vous ressentez ce que vous avez accompli. C'est un excellent feeling, vous avez le sourire et c'est plaisant. Les choses se passent rapidement le dimanche et vous ne réalisez pas toujours ce que vous avez accompli avant quelque temps. Ce résultat provient d'un effort d'équipe. Tout le monde est prêt à s'investir. Ce matin, les gars travaillaient fort car nous avions un souci concernant la fiabilité de la voiture, et ils ont tout donné pour tenter de corriger le problème. La voiture s'est bien comportée pendant toute la course, alors je leur dois un grand merci. Je ne sais pas exactement ce que nous avons fait depuis la pause estivale pour gagner toutes ces courses, mais ça fonctionne. Lorsque vous êtes un sportif, toutes les journées ne sont pas censées être aussi bonnes, il y a des hauts et des bas (...) Je dis toujours qu'il n'y aucune garantie pour la prochaine course, ni la suivante, ni celle qui vient ensuite ! On ne sait jamais ce qui vient ensuite, alors il faut profiter de la journée et avoir de l'espoir pour demain."


2e - Romain Grosjean, Lotus : "Ce fut une course vraiment très dure. Pour garder Mark (Webber) derrière moi, j'ai dû probablement réaliser une de mes meilleures performances à vie. C'est un excellent feeling d'avoir dompté au moins un des Taureaux au Texas, car ils avaient clairement le meilleur package aujourd'hui. Nous savions qu'un bon départ serait la clé, alors gagner une place dans le premier virage était très important. Et par la suite, la voiture était tout simplement fantastique. Toute l'équipe, ici et à l'usine d'Enstone, fait un boulot incroyable. Chaque jour je les vois travailler fort ensemble pour que nous puissions rester devant. Et lorsque vous regardez l'écart entre nous et nos plus proches poursuivants, il est clair que nous sommes la meilleure équipe après Red Bull en ce moment. Je pense que cet endroit est chanceux pour moi. À cette époque l'an dernier, j'apprenais que mon épouse était enceinte et aujourd'hui j'ai égalé mon meilleur résultat en Formule 1. J'ai hâte de revenir pour voir ce qu'il se passera ici l'année prochaine !"

3e - Mark Webber, Red Bull : "Mon départ était plutôt bon et je me suis bien élancé. Romain (Grosjean) a lui aussi effectué un bon départ, alors j'ai tenté de me positionner sur la droite au point de freinage du premier virage, mais tout le monde a tenté de faire la même chose. Je me suis retrouvé coincé et je n'ai pas vraiment réussi ma sortie de virage, mais ensuite ce fut une bonne course. Notre rythme était bon, mais il faut savoir bien gérer les pneumatiques ici. Une bonne partie de la course s'est jouée lors des qualifications. J'ai fait ce que j'ai pu hier, mais je ne pensais pas avoir accompli le maximum possible. J'ai de la famille et des amis ici ce week-end, alors c'est bien d'avoir signé un bon résultat. J'aurais préféré gagner, mais Seb (Vettel) a fait du beau travail ce week-end."

4e - Lewis Hamilton, Mercedes : "C'était plaisant en piste cet après-midi et je suis très content de cette 4e place. C'était vraiment satisfaisant de me battre pour gagner des places et progresser. La voiture se comportait beaucoup mieux que lors des courses précédentes, alors le fait d'avoir changé le châssis a clairement fait la différence. Un grand merci aux gars du garage pour leurs efforts. J'ai effectué un bon départ et cela s'est avéré crucial pour ma course. J'ai dû céder la 3e place à Mark (Webber) plutôt facilement car il fallait s'assurer que notre gestion des gommes ainsi que notre stratégie fonctionnent. Il était plus important pour nous de terminer devant Ferrari (que Red Bull). Vers la fin de l'épreuve, jamais je n'allais laisser Fernando (Alonso) réussir à me dépasser. J'attendais qu'il tente une manœuvre et j'avais quelques dixièmes en réserve pour m'éloigner s'il tentait sa chance ! Nous avons vécu quelques courses difficiles de mon côté du garage, alors je suis très fier de toute l'équipe pour le dur labeur investi. Nous sommes déterminés à conserver notre 2e place (dans le championnat des constructeurs) lors de la dernière course, le week-end prochain au Brésil."

5e - Fernando Alonso, Ferrari : "Terminer dans le top 5 aujourd'hui est un résultat très positif lorsque vous considérez à quel point ce week-end a été difficile, et que j'ai dû démarrer du côté sale de la piste. Nous savions très bien qu'il serait très difficile de défendre ma position de départ, et Pérez en a profité. Nous n'étions pas rapides pendant la première partie de la course, alors nous avons décidé d'économiser les pneus pour ensuite attaquer pendant les arrêts. Nous étions plus compétitifs sur la gomme dure. J'ai passé Pérez et me suis ensuite attaqué à Hülkenberg, mais même si notre compétitivité s'est améliorée vis-à-vis de Mercedes, nous n'étions pas en mesure de les battre. Je suis très heureux de cette 2e place dans le championnat des pilotes ; c'est une petite récompense pour moi car je suis le premier des 'mortels' derrière Red Bull. Mon dos se porte bien ; j'ai fait un bon réchauffement avant la course et je n'ai pas eu de problèmes. C'est plutôt la tension de la course qui m'a fatigué, mais j'ai maintenant trois jours de repos qui me permettront d'arriver au Brésil en forme à 100 %. Nous devrons vraiment faire mieux là-bas, car notre objectif demeure la 2e place dans le championnat des constructeurs."

6e - Nico Hülkenberg, Sauber : "Encore une fois, un très bon résultat. Si je ne me trompe pas, cela aurait été mon huitième résultat consécutif dans les points si ce n'avait été de la défaillance d'un disque de frein en Inde et de la pénalité de passage par les stands à Abou Dabi. C'est une statistique plutôt impressionnante. Ce fut une course intéressante. Je n'ai pas eu à me battre très souvent, seulement vers la fin contre Fernando (Alonso), ce qui était très amusant. Malheureusement, lors d'un moment crucial de la course, à peu près 10 ou 15 tours avant la fin, je n'avais plus tout à fait autant de rythme que Fernando alors il a pu me dépasser. Lors du dernier tour, je l'ai doublé à l'approche du premier virage mais j'ai raté le point de corde et il m'a eu à la sortie. Malgré tout, nous avons terminé la course seulement quelques secondes derrière nos adversaires. Je pense que ce fut un bon week-end avec une bonne récolte de 8 points."

7e - Sergio Pérez, McLaren : "Pour être honnête, je pensais faire mieux qu'une 7e place aujourd'hui. Je suis parvenu à passer devant Fernando (Alonso) pendant le premier tour et la voiture se comportait très bien. Mais plus tard, vers le 10e ou 15e tour, la dégradation des pneumatiques s'est accentuée et j'étais en difficulté par rapport aux voitures qui m'entouraient ; les autres semblaient un peu mieux gérer cela que nous. Surtout, je souhaite dire un grand merci à tous mes fans mexicains et américains pour le soutien qu'ils m'ont démontré pendant tout le week-end. Ils sont venus ici pour me voir en piste, et même si j'aurais souhaité de tout cœur leur donner un meilleur résultat qu'une 7e place, c'était merveilleux d'avoir leur soutien au cours de ce qui a été un week-end difficile mais très spécial."


8e - Valtteri Bottas, Williams : "Je suis très heureux d'avoir marqué mes premiers points en Formule 1 aujourd'hui. Tout le week-end s'est bien passé : le travail sur les réglages pendant les essais, la stratégie ainsi que les arrêts pendant la course. Nous avons bien géré les pneumatiques aujourd'hui et mes ingénieurs m'ont donné de bonnes informations pendant toute l'épreuve. Rosberg me mettait un peu la pression vers la fin, mais j'ai continué à pousser et j'ai pu défendre ma position. Je veux dire un grand merci à tous les membres de l'équipe car ils travaillent tous très fort et ils méritent vraiment ce résultat."

9e - Nico Rosberg, Mercedes : "Malheureusement, je n'ai pas connu un très bon week-end ici à Austin. Tout a commencé hier pendant les qualifications, lorsque j'avais des difficultés à faire monter la température des pneus. Et démarrer de la 12e place rend votre course très difficile, surtout lorsqu'il s'agit d'une course à un seul arrêt. J'ai réussi quelques belles manœuvres de dépassement, mais nous ne pouvions pas faire grand-chose avec la stratégie puisque je n'avais qu'un arrêt à faire. Alors c'est décevant de terminer seulement 9e, sachant que notre voiture était capable de faire mieux aujourd'hui. Cependant, dans l'ensemble, notre équipe est parvenue à creuser l'écart devant Ferrari, donc c'est un bon résultat. Après un week-end aussi difficile, je souhaiterais être de retour dans la voiture dès demain au Brésil et non attendre une semaine ! Nous allons travailler très fort pour terminer la saison sur une très bonne note."

10e - Jenson Button, McLaren : "Même si je me battais pour un seul point, je voulais accomplir le meilleur boulot possible cet après-midi. Comme c'est le cas depuis plusieurs courses, j'ai encore subi un contact avec une autre voiture pendant le premier tour. Cette fois le contact a cassé la dérive gauche de mon aileron avant. Ce n'était pas aussi grave qu'à Abou Dabi, mais je me suis néanmoins retrouvé avec beaucoup de sous-virage. Nous avons pensé changer le museau pendant mon arrêt, mais les mécanos ont plutôt ajouté de l'appui et cela a aidé à rééquilibrer la voiture. Ce n'était toujours pas idéal car le fait d'avoir moins d'appuis à l'avant affecte non seulement la portion avant, mais tout le flux de l'air sur la voiture. J'ai néanmoins aimé cette course. Les premiers 30 tours étaient particulièrement difficiles car j'étais coincé derrière Felipe (Massa), mais j'ai pu exécuter de bonnes manœuvres vers la fin et cela a rendu notre journée un peu plus intéressante. Maintenant, j'espère connaître un dernier Grand Prix de la saison non problématique, excitant et prospère au Brésil le week-end prochain."

11e - Daniel Ricciardo, Toro Rosso : "Ce fut une fin de journée difficile, vraiment difficile. J'ai vraiment pensé que nous allions terminer à la 10e place, mais j'ai perdu beaucoup d'adhérence dans les cinq derniers tours et j'ai vu pas mal de pilotes revenir sur moi. J'ai essayé de les contenir mais mes pneumatiques ne me l'ont pas permis. C'est frustrant lorsque vous êtes si près du but, mais j'ai tout donné et je ne pouvais rien faire de plus aujourd'hui. Il était très difficile de dépasser au début de la course lorsque la voiture était chargée en carburant, et il n'était pas facile de rester dans le sillage de la voiture qui me précédait dans les virages rapides. Alors il fallait être patient."

*12e - Jean-Éric Vergne, Toro Rosso : "Le résultat final n'a rien de particulier, mais j'ai le sentiment d'avoir effectué une bonne course. Nous avions prévu deux arrêts mais nous avons changé pour une stratégie à un seul arrêt. On m'a donné l'ordre de bien gérer mes pneumatiques pendant la deuxième partie de la course, mais sur la fin, à 15 tours de l'arrivée, on m'a dit que je pouvais attaquer à nouveau. À ce moment-là, mon rythme de course était très bon. J'ai le sentiment que nous avons fait du bon travail avec la voiture que nous avions. Dans le dernier tour, j'ai essayé de dépasser mon coéquipier au premier virage et cela n'a pas fonctionné. Nous sommes tous les deux sortis large mais je pense qu'il a utilisé son SREC sur la ligne droite, alors je n'arrivais pas le dépasser. J'ai essayé un peu plus tard mais Gutiérrez a touché ma roue arrière au virage 12. Il essayait de me dépasser et nous nous sommes touchés."

*13e - Felipe Massa, Ferrari : "Ce fut un week-end très difficile et j'avais des problèmes dès vendredi, car je n'arrivais pas à monter la température des pneus ni trouver un bon rythme. Je n'ai pas gagné de places au moment du départ et j'ai ensuite passé toute la course coincé dans la circulation, sur un circuit où dépasser n'est pas facile. Nous savions qu'effectuer un deuxième arrêt n'était pas le meilleur choix, mais j'étais déjà dans une situation difficile alors nous avons décidé de prendre le risque d'arrêter pour chausser un autre train de gommes medium. Si quelque chose s'était passé devant, ou si la Voiture de Sécurité avait été déployée, nous aurions peut-être pu profiter de la situation. Malheureusement, rien de la sorte n'est arrivé et la dégradation des pneumatiques était faible pour les voitures qui me devançaient, alors je suis resté derrière et j'ai terminé à la même position que j'avais au départ. C'est vraiment dommage car nous aurions pu faire mieux. Il faut maintenant focaliser sur la dernière manche de la saison au Brésil, ce qui sera ma dernière course pour Ferrari sur mon circuit à domicile ; ce sera sûrement un week-end plein d'émotion. J'espère être plus compétitif là-bas et même si nos rivaux sont très rapides, nous ferons de notre mieux jusqu'à la toute fin."

*14e - Esteban Gutiérrez, Sauber : "Ce fut une course très difficile après avoir démarré de la 20e place. Il fallait gagner beaucoup de terrain en piste. Je suis parvenu à faire un bon premier tour, j'ai gagné deux places et ensuite, lorsque la Voiture de Sécurité a été déployée, nous avons choisi de me ramener dans les stands pour passer à une stratégie différente des autres pilotes. Nous devrons maintenant analyser la situation et voir si cela a été un choix payant. Au fond, nos problèmes provenaient de ma pénalité de recul de 10 places ; c'est ce qui a compliqué les choses vers la fin."

*15e - Heikki Kovalainen, Lotus : "Mon départ n'était pas superbe mais ensuite c'était bien, je roulais avec le peloton et mes impressions dans la voiture étaient très bonnes. J'ai commencé à avoir quelques problèmes après mon premier arrêt, mais c'était difficile de comprendre exactement ce qu'il se passait. Nous avions des problèmes avec les appuis, alors nous avons changé l'aileron avant. C'était beaucoup mieux, mais toujours pas aussi bon que précédemment ce week-end. Il y avait également un problème avec le SREC, mais ce n'était pas assez important pour expliquer mon manque de rythme. Nous allons analyser les données et j'espère que nous pourrons faire beaucoup mieux lors de la course au Brésil."

*16e - Paul di Resta, Force India : "J'ai réussi un bon départ et j'étais raisonnablement compétitif pendant le premier relais. Mais peu de temps après, il est devenu évident que j'avais des problèmes de rythme et que je n'étais pas dans la fenêtre optimale pour les pneumatiques. Nous pensions faire une course à un arrêt, mais l'usure des pneus était un peu plus importante que prévu et les performances ont chuté à neuf tours de la fin. Défendre ma position devenait difficile alors j'ai dû faire un deuxième arrêt. C'est dommage, car nous étions très optimistes avant la course et nous pensions que les températures ambiantes plus chaudes pourraient jouer en notre faveur. Donc c'est un peu décevant, mais nous allons tenter de rebondir et terminer la saison par un meilleur résultat le week-end prochain au Brésil."

17e - Pastor Maldonado, Williams : "Ce fut une course difficile pour moi car l'incident avec Sutil a compromis ma stratégie. Nous sommes parvenus à compléter 40 tours sur la gomme dure, ce qui est plutôt satisfaisant pour un circuit comme celui-ci. Dans l'ensemble, ce fut un week-end difficile. J'espère faire une meilleure course au Brésil."

18e - Jules Bianchi, Marussia : "Il n'est pas usurpé de dire qu'aujourd'hui fut pour moi la course la plus difficile de la saison. Avec un seul arrêt au stand, pour changer du pneu medium au pneu dur, la course a été vraiment longue et toute ma concentration était focalisée sur l'état de mes pneumatiques. Mais quoi qu'il en soit, le départ a été bon, assez bon pour que je me retrouve devant van der Garde. Et pour le reste, je suis vraiment content de mon pilotage pendant cette course. Nous sommes assez facilement parvenus à contenir les deux Caterham. Je dois dire un grand merci à toute l'équipe qui a beaucoup travaillé, non seulement pour nous aider à résoudre les problèmes que nous avons rencontrés ce week-end, mais également pour apporter des évolutions sur la voiture et pour les faire fonctionner de manière à en tirer avantage en cette fin de saison. Ce fut une très bonne course pour nous aujourd'hui et nous nous préparons maintenant pour l'ultime épreuve de la saison, la semaine prochaine, avec davantage de confiance."

19e - Giedo van der Garde, Caterham : "Je n'ai pas pris un bon départ et je me suis retrouvé derrière Bianchi à la fin du premier tour. À partir de ce moment, il m'a été difficile de le dépasser même si j'avais une voiture plus rapide sur l'ensemble du tour. Sa vitesse de pointe était meilleure que la mienne et chaque fois que je me suis rapproché, les pneumatiques avant commençaient à souffrir de grainage parce que la voiture était sous-vireuse, alors je n'arrivais pas à réussir mes tentatives. Parfois c'est comme ça, il n'y a pas grand-chose à faire lorsque les performances sont si rapprochées. Malgré la manière dont les choses se sont déroulées aujourd'hui, dans l'ensemble, ce fut un bon week-end. La piste est fantastique et l'ambiance est incroyable, à Austin comme au circuit. Évidemment, maintenant, nous avons besoin d'une course un peu folle pour avoir une chance de reprendre la 10e place dans le championnat des constructeurs. Tout va se décider au Brésil. Nous sommes prêts à faire face à toutes les éventualités."

20e - Charles Pic, Caterham : "J'ai dépassé Chilton au départ, et j'étais juste derrière Giedo (van der Garde) et Bianchi à la fin du premier tour. Cependant, l'équilibre de la voiture n'était pas bon aujourd'hui, comme tout le week-end, donc je ne pouvais pas vraiment attaquer. J'ai pu rester derrière mon coéquipier pendant toute la course, jusqu'à ce que je sois pénalisé d'un passage par les stands (pour non respect des drapeaux bleus, ndlr) vers la fin. Mais il est clair que nous n'étions pas dans le coup aujourd'hui pour réussir les performances que nous démontrons habituellement cette saison. Nous avons la chance de rebondir rapidement au Brésil et nous allons travailler très dur dans les jours à venir pour comprendre ce qui n'a pas fonctionné dans nos réglages et comment tirer le maximum de la voiture. C'est au Brésil que j'ai réussi ma meilleure performance de la saison dernière, alors nous allons tenter de régler ce problème avec les réglages et ensuite profiter de toute opportunité qui pourrait s'offrir à nous."

21e - Max Chilton, Marussia : "J'ai commencé la course avec une pénalité, un passage par les stands, à purger. Je m'étais déjà résolu à me préparer pour une course difficile et en solitaire. J'ai perdu 15 secondes dans la voie des stands et dans ces cas-là, les drapeaux bleus arrivent très rapidement, beaucoup plus tôt que d'habitude. On en paie le prix dans la deuxième partie de la course. Je suis content du travail que j'ai effectué pour essayer de revenir et je pense que mon meilleur tour reflète ce travail. Malheureusement, d'autres facteurs ont été plus déterminants dans la course. Le côté positif, c'est que j'ai fini ma 18e course en 18 départs et que la voiture est performante par rapport aux Caterham, alors nous allons tout donner pour la dernière course, dans une semaine."

Abandons

Adrian Sutil, Force India (accrochage, 1er tour) : "Il semble que la chance ne m'a pas souri ce week-end. Jusqu'à samedi matin, j'étais compétitif et j'étais satisfait de la voiture, mais tout ce potentiel a disparu lorsque nous avons eu ces problèmes pendant les qualifications. J'ai fait un bon départ, j'ai gagné quelques places, et j'étais devant Maldonado sur la ligne droite arrière. Mais pour des raisons que j'ignore, il a frappé mon pneu arrière gauche et j'ai immédiatement perdu le contrôle de ma voiture pour ensuite percuter le mur. Je ne comprends pas vraiment pourquoi il était si près de moi car la piste est très large à cet endroit. Je suis resté sur ma trajectoire, il y avait beaucoup de place à droite et à gauche. Donc ce fut une fin de course très prématurée et une journée très décevante."

Notes

*Vergne : Pénalité de 20 secondes ajoutée à son temps de course, pour avoir provoqué le tête-à-queue de Gutiérrez pendant le dernier tour. Vergne est officiellement reclassé de la 12e à la 16e place. Par conséquent, Massa, Gutiérrez, Kovalainen et di Resta gagnent une place.
© ESPN Sports Media Ltd.

http://fr.espnf1.com/usa/motorsport/story/135975.html
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum