FORUM MODENA49 de SPORT MOTORISE

(1947) la première voiture à porté le cheval cabré sur une Ferrari

Aller en bas

(1947) la première voiture à porté le cheval cabré sur une Ferrari

Message par modena49 le Jeu 21 Fév - 17:50


Ferrari 125 S (1947) la première voiture à porté le cheval cabré sur une ferrari
 
Ce fut la première voiture à porté le cheval cabré sur une Ferrari en 1947. Le moteur est un V12 1.5L développant 118ch à 6 800Tr/min conçu par Gioachino Colombo. La 125 S débute sur le circuit de Piacenza. Lors de la course, Franco Cortese a dû se retirer à cause d'un problème avec le carburateur en menant la course.
Après 4 mois, la 125 S était de retour sur la piste (13 fois, remportant 6 des 13 courses).
En 2007 elle fête ces 60ans. Avec son poids de 750Kg, elle peut atteindre une vitesse de pointe de 155 Km/h. La 125 S existante est une réplique parfaite de l'originale. Et c'est Ferrari qui s'en est occupé. Les 125 S de 1947 n'existe plus

NAISSANCE D'UNE LEGENDE
Avant d'être une marque automobile, Ferrari fut d'abord une écurie de course. C'est pour cela que les voitures de route de la marque ont toujours été fortement impreignées de sport automobile. Pilote pour le compte d'Alfa Romeo depuis 1920, Enzo Ferrari prend conscience de ses propres limites et se voit progressivement chargé par Alfa de missions qui ont trait au fonctionnement de l'équipe de course. En 1929, il fonde la Scuderia Ferrari, dont l'ambition est à l'origine de faire courir les clients d'Alfa Romeo. Mais rapidement, Enzo songe à prendre sa liberté, son autonomie d'action et à créer sa propre manufacture de voitures de sport...

En 1938, Enzo Ferrari se fâche avec Alfa Romeo qui cherche à prendre le contrôle de la Scuderia Ferrari. Si l'Histoire associe volontiers le V12 à Ferrari, le premier moteur conçu et réalisé par Enzo lui-même était un V8. En 1940, il fait construire la 815 Sport avec son 8 cylindres en V de 1500 cm3 mais qui par respect d'une clause de non-concurrence avec Alfa ne portera pas le nom Ferrari. Ce n'est qu'en 1947 qu'Enzo va créer la marque Ferrari dont le siège est à Modène et engager ses propres voitures sous son emblème. Enzo affectionne tout particulièrement le V12 et décide que son
modèle bénéficiera de cette architecture qu'il préfère au V8 car permettant d'avoir un centre de gravité plus bas grâce à l'angle plus ouvert et à l'équilibre naturel des masses lors des cycles de combustion, ainsi qu'une meilleure fiabilité grâce à la course plus faible des pistons. Le premier modèle de cette success story triomphante sera la 125, déclinée en version GT et S (ou Sport), dotée d'un V12 à 60° de 1500 cm3 (125 cm3 unitaires, d'où le nom de la voiture) développant 118 ch à 6800 tr/mn avec 3 carburateurs double-corps Weber 30DCF. Elaboré dès 1939 par Gioacchino Colombo, ce V12 se distingue par un alésage supérieur à la course (55 x 52,5 mm), une solution fort peu courante à l'époque. Tout naturellement, la Scuderia Ferrari est réactivée sous sa direction pour engager en compétition les modèles de la marque. 1947 est l'année où une Ferrari triomphe pour la première fois en compétition. La voiture en question est la 125 S n°56 pilotée par Franco Cortese au Grand Prix de Rome. La voiture utilise un châssis tubulaire en acier et des suspensions à double triangulation à l'avant et la carrosserie est confiée à Touring à Milan. 2 exemplaires seulement seront construit en 1947, dont un vendu à Tony Vandervell, un riche industriel Anglais qui commença la course automobile au volant d'une Ferrari 125 en 1949. Dès 1948, la voiture sera rebaptisée 159 S avec un moteur réalésé à 1900 cm3. La 125S disputa sa dernière course en 1950 à Spa pour le grand prix de Belgique où elle se classa 6ème dans les mains de Villoresi. Malgré son excessive rareté, la Ferrari 125S posait les bases de toutes les Ferrari à venir : recherche de la performance absolue par un poids réduit au maximum et un moteur le plus puissant possible. En 1987, Michelotto offre à Ferrari une réplique exacte de la 125 S que l'on peut admirer à la galeria Ferrari de Maranello. Sachant que les deux modèle originaux ont disparu, la première victime d'un accident en 1947 puis reconvertie en 166 Spyder Corsa sous un autre numéro de châssis et la seconde également reconvertie en 1948, c'est bien le seul endroit où l'on pourra se recueillir devant une 125S à la mémoire du Commendatore...

Mars 1947, la première Ferrari sort des ateliers de Trento Trieste. Le 25 mai, le pilote Franco Cortese remporte le Grand Prix de Rome au volant d'une 125 S.


Qui n'a jamais entendu dire que la couleur originelle des Ferrari était jaune. Rumeur ou réalité ?

Tout d'abord, faut-il encore s'accorder sur le fait de savoir qu'elle est la véritablement la première Ferrari construite ? En effet, la première auto entièrement construite par Enzo Ferrari, la 815, le fut sous le nom Auto Avio Costruzioni ou AAC 815 afin de contourner un marché conclu lors de son départ d'Alfa Romeo qui lui interdisait d'utiliser le nom de Scuderia Ferrari en compétition pendant une période de 4 ans.

Produite à seulement 2 exemplaires, cette petite barquette carrossée par la maison Touring était en fait extrapolée de la Fiat 508 C Balilla 1100, tant pour la partie mécanique que le châssis. Exclusivement destinée à la compétition, elle fut donc peinte en rouge pour respecter les codes couleurs imposés à chaque nation par le règlement en vigueur à l'époque. L'Italie avait droit uniquement au rouge, la France au bleu l'Allemagne au gris argent, l'Angleterre au vert, etc. Elle sera notamment confiée aux mains d'un certain Alberto Ascari lors de la 13ème édition des Mille Miglia en avril 1940, où la casse d'un culbuteur l'empêchera finalement de terminer la course.

Mais la toute première voiture à avoir reçu le badge Ferrari fut la 125S, construite en mars 1947 avec la collaboration de deux autres anciens de chez Alfa Romeo pour la partie technique, Giuseppe Busso et Gioacchimo Colombo. Ce dernier élaborera le fameux V12 à 60° de 1 500 cm3 avec trois carburateurs double corps Weber 30DCF développant 118 ch. à 6 800 tr/min. La 125S fera ses débuts en compétition le 11 mai 1947 lors du grand prix de Plaisance, avant de remporter sa première victoire aux mains de Francesco Cortese quelques semaines plus tard au Grand prix de Rome. Elle était alors engagée dans une livrée rouge sombre, frappé du numéro 56. En six mois, elle remporta pas moins de 6 courses sur 14 disputées.


Le première Ferrari de route, elle, fut la 166 MM Barchetta déstinée à la route et à la competition présentée au salon de Turin en septembre 1948. Cette dernière, censée évoquer une bête de course à peine civilisée échappée des circuits, est encore une fois peinte en rouge « Rosso Corsa », justement pour rappeler la vocation première des créations Ferrari : la compétition. En parralèle est aussi exposé le premier coupé de Ferrari, la 166 Sport corrossée par Touring. ce modèle permettait aux clients de rouler de manière beaucoup plus "pratique" et confortable qu'avec la barchetta. Mais il semblerait que ce modèle présenté ne soit pas dans une livrée rouge, mais plutot d'une couleur bleu ciel métal, si quelqu'un peut le confirmer, je suis preneur.

La rumeur voulant faire croire que le premier modèle de la marque était jaune est donc totalement erronée et a très certainement pris naissance suite à une confusion avec
l'histoire de son logo qui, lui, est effectivement jaune en hommage aux couleurs de Modène, ville natale du Commendatore
avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Gioachino Colombo

Message par modena49 le Jeu 21 Fév - 20:36

Gioachino Colombo

Nationalité : italienne
Date de naissance : 9 janvier 1903
Date de mort : 27 avril 1987
Principaux domaines d'activité : châssis, moteur
Concepteur : Gioacchino Colombo de la Ferrari 125

Avant 1945 : ingénieur motoriste > Alfa-Romeo
1945-1950 : ingénieur > Ferrari
1950-1951 : ingénieur > Alfa-Romeo (F1)
1952-1954 : ingénieur > Maserati (F1)
1955 : ingénieur > projet Bugatti (F1)
1956 : ingénieur > Bugatti (F1)

avatar
modena49
modena49 Administrateur fondateur
modena49 Administrateur fondateur

Messages : 6107
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://modena49.forumgratuit.ch

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum